Souleymane Jules Diop, « Le cabinet de Karim Wade et Bibo Bourgi fait faillite, ne m'en voulez pas d'éprouver du bonheur face à leur malheur ».

Le fameux cabinet Heenan et Blaikie, une des plus grandes firmes du Canada à fait faillite. Il est aussi l'un des cabinets les plus dispendieux (entre 500 et 600 dollars l'heure), le cabinet de Karim Wade et Bibo Bourgi, selon Souleymane Jules Diop.



Souleymane Jules Diop, « Le cabinet de Karim Wade et Bibo Bourgi fait faillite, ne m'en voulez pas d'éprouver du bonheur face à leur malheur ».
Depuis quelque temps, et à la suite du départ de plusieurs de ses associés au profit d'autres bureaux, Heenan Blaikie éprouvait des difficultés financières. Alors que des rumeurs de restructuration circulaient, les associés ont finalement opté pour une dissolution.
« La décision découle d'une analyse en profondeur des options de restructuration qui s'offraient à la firme dans le contexte actuel du marché des conseils juridiques au Canada », a annoncé le cabinet par communiqué. »

Une dissolution dite « ordonnée » s'est donc imposée comme l'option la plus réaliste. Ce processus permettra à Heenan Blaike et à ses quelque 500 avocats « de continuer à servir les clients [...] sans interruption ou perturbation de services et d'assurer une transition harmonieuse de leurs dossiers vers d'autres cabinets ».

Le journaliste Souleymane Jules Diop un des féroces opposant du régime Wade n'a pas manqué de donner son avis sur la question. « Je n'oublierai jamais les moyens déployés, quatre avocats payés pendant cinq ans pour ce dossier, le plaisir avec lequel ils ont, à chaque instant, essayé de me nuire ; les huissiers qui arrivaient tous les matins frapper à ma porte pour me servir des mises en demeure, des requêtes ; toutes les tentatives pour me faire perdre mon travail à Radio Canada.
L'article les concernant dit que "les avocats ont eu du mal à trouver du travail » a-t-il soutenu.

Il révèle ensuite que « Abdoulaye Wade avait même reçu un des avocats à Dakar et même affrété l'avion de commandement pour transporter Jean Chrétien, ancien Premier ministre du Canada, un des avocats de la firme ! Je n'oublierai pas que Sindiely Wade, manigances nauséabondes, s'était retiré en renonçant à toute poursuite contre ma personne ». Il termine par se réjouir en disant « ne m'en voulez pas d'éprouver du bonheur face à leur malheur ».Le malheur des uns fait le bonheur des autres.


Dimanche 9 Février 2014 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter