Suivi des cahiers de doléances : Cheikh Diop prône un règlement du passif social pour instaurer le Pacte de stabilité



Suivi des cahiers de doléances : Cheikh Diop prône un règlement du passif social pour instaurer le Pacte de stabilité
 
Le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (Cnts/Fc) pense qu’il faut vider le passif social pour mettre en marche le Pacte de stabilité sociale. Toutefois, de l’avis du syndicaliste, il y a une avancée dans la prise en charge des revendications consignées dans des cahiers de doléances par rapport aux années précédentes.

Selon le secrétaire général de la Cnts/Fc  «on  est en train de négocier le cahier 2014-2015 pour trouver des solutions, alors que dans le passé les cahiers se compilaient sans être réglés et sur ce point il y a de l’amélioration parce qu’il n’y a pas d’anciens cahiers à négocier. Je reconnais que le stock est vide», a-t-il dit.

Pour ce qui est du travail qui  doit être mené pour un  dialogue conduisant à l’effectivité du Pacte de stabilité sociale, M. Diop estime qu’il faut  «définir un package de consensus parce qu'il y a un passé lourd». «Il faut travailler pour arriver à ce Pacte de stabilité sociale, dans les colonnes du Quotidien.

Toutefois souligne Cheikh Diop « il faut d’abord régler la crise dans le secteur de l’éducation, de la santé, des collectivités locales. Il y a également des décisions de justice favorables à des travailleurs et qui ne sont pas respectées. Il faut vider ce passif social, le résorber pour mettre en marche ce pacte de stabilité sociale », conclu t-il. 

Khadim FALL

Dimanche 1 Mai 2016 - 10:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter