Suspension de ‘Ousmane Sonko : Moussa Touré y voit deux poids deux mesures

La suspension de l’inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko, est un forfait du pouvoir qui use de son autorité pour bâillonner ceux qui osent dénoncer leur mauvaise utilisation des ressources du Sénégal. C’est l’avis de Moussa Touré qui assistait hier, à la conférence des syndicalistes des Impôts et domaines en soutien à leur collègue.



Suspension de ‘Ousmane Sonko : Moussa Touré y voit deux poids deux mesures
L’inspecteur principal des Impôts et domaines, Ousmane Sonko n’a pas fait plus que ce que font les ministres de l’Economie et des Finances, et celui du Budget. Mais seulement leurs sorties n’indisposent pas le pouvoir. Selon Moussa Touré : «C’est toléré, accepté et encouragé car ils sont à l’Apr » soutient-il. Avant de poursuivre : «Le ministre de l’Economie et des Finances et celui du Budget font de la politique et ne s’en cachent pas. Lors du référendum, ils ont battu campagne ».

L’ancien ministre de l’Economie et des Finances sous l’ère Diouf est d’autant plus dépité que, considère-t-il «Ils ont les mêmes droits. Ousmane Sonko n’a nullement enfreint le droit de réserve, il sait comment chercher l’information qui est à la portée de tous les citoyens. Il n’a rien dit qui peut constituer une violation du droit de réserve».

Se prononçant sur le remplacement de Nafi Ngom Keita à la tête de l’Ofnac, M Touré trouve que ce n’est pas rassurant pour le futur de notre démocratie : «Elle est remplacée par une de ses collaboratrices qui a son histoire au Sénégal avec des dossiers explosifs comme l’affaire des chantiers de Thiès. Cela ne rassure pas. Dans ce pays, les vérités font mal et les remarques pertinentes suscitent des polémiques».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 28 Juillet 2016 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter