Suspension des permis de visite : Alioune Ndao isole Karim Wade

Les proches et sympathisants de l'ex ministre d'Etat, Karim Wade, qui veulent un nouveau permis ou le renouvellement de celui qui est venu à expiration, vont devoir garder le mal en patience. Exception faite de quelques proches seulement notamment Wade annoncé à la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, ce vendredi.



Suspension des permis de visite : Alioune Ndao isole Karim Wade

Le procureur spécial Alioune Ndao qui signe les documents qui permettent de rendre visite à Karim Wade est revenu à la charge. Il a décidé de suspendre la délivrance des permis de visite du fils de l'ancien président Abdoulaye Wade. La mesure est vérifiable auprès du secrétariat du parquet spécial ou les permis de visite concernant le détenu Karim Wade ne sont plus délivrés. Jusqu'au 16 avril dernier, date marquant le renvoi de Karim Wade, la délivrance de ces documents était entre les mains de la commission d'instruction.


Mais depuis la transmission du dossier, au président de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI), les permis de visite ne sont plus signés. Les demandes affluent certes, mais le visa du parquet fait défaut. Sur les raisons qui fondent cette situation, les raisons de temps sont soulevées pour justifier la suspension. Ainsi, la mesure aura pour conséquence d'isoler le fils d'Abdoulaye Wade. Mais, il faut reconnaitre que cette mesure ne sera pas totale car parmi ses proches certains bénéficient de permis longue durée.


Contrairement aux détenus de droit commun, ceux qui sont placés sous mandat de dépôt par la CREI ne peuvent bénéficier de visite sans l'aval des magistrats qui les ont mis en prison. Le 02 mai prochain, son père qui séjourne actuellement dans le pays à prévu de lui rendre visite à la prison centrale de Rebeuss, selon "Libération".



Mardi 29 Avril 2014 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter