Syrie: l'aviation de Bachar el-Assad continue son offensive contre Homs et Alep, villes rebelles

Le massacre continue en Syrie. L’aviation de Bachar el Assad poursuit son offensive contre la ville de Homs. Située au centre du pays, cette ville baptisée « capitale de la révolution » par les Syriens, est bombardée quotidiennement depuis plus d’un mois. Plus au nord, à Alep, des barils d’explosifs largués sur des quartiers civils ont fait plusieurs victimes. Onze enfants ont été tués.



Syrie: l'aviation de Bachar el-Assad continue son offensive contre Homs et Alep, villes rebelles
Epaulées par les troupes du Hezbollah, les forces du régime réalisent des avancées considérables. Le drapeau de la révolution ne flotte plus désormais sur toute la ville de Homs. Quartier par quartier, rue après rue, cette ville aux mains des révolutionnaires depuis un an et demi, revient petit à petit sous le contrôle du régime. Lundi 29 juillet 2013, le quartier d'el-Khalidiyé, le plus important à Homs a été reconquis par l’armée loyaliste. Une reconquête symbolique et un objectif : chasser les rebelles de Homs. Après le passage des chars et de l’aviation la ville, en ruine, est désertée par ses habitants. Sans doute, une manière pour Damas de punir cette population ralliée à la cause des révolutionnaires. Alep sous contrôle, le danger vient du ciel Plus au nord, à Alep la région contrôlée par les insurgés est certes plus importante. Au sol, la situation est maîtrisée, les hommes de l’Armée syrienne libre semblent tenir leurs positions. Mais comme dans le reste de la Syrie, le danger vient du ciel. L’aviation, principal atout du régime n’épargne rien sur son passage. Un seul baril d’explosifs largué par hélicoptère peut réduire en poussière un immeuble de cinq étages.

RFI

Mercredi 31 Juillet 2013 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter