Syrie : pour Lakhdar Brahimi «si l'opposition ne participe pas, il n'y aura pas de conférence de Genève»



Lakhdar Brahimi, émissaire international pour la Syrie, a déclaré lors d’une conférence de presse à Beyrouyth, ce vendredi 1er novembre, que «Si l'opposition ne participe pas, il n'y aura pas de conférence de Genève». «La participation de l'opposition est essentielle, indispensable et importante», a-t-il jugé après avoir effectué une visite de cinq jours à Damas, affirmant que «l'opposition, que ce soit la Coalition nationale ou les autres, s'efforce de trouver les moyens pour se faire représenter».

Rfi.fr

Vendredi 1 Novembre 2013 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter