Tabaski 2015 : La politique au rendez-vous, opposition et pouvoir expriment leur volonté de dialoguer

La Tabaski encore une occasion pour le pouvoir politique d’exprimer sa volonté de dialoguer en permanence avec l’opposition. Elle se dit partant. Reste maintenant la concrétisation de se veux.



La pacification de l’espace politique préoccupe au plus haut niveau le chef de l’Etat selon son secrétaire d’Etat en charge de la promotion de l’alphabétisation. Youssou Touré a souligné que : « C’est une occasion de lancer un appel à toute la classe politique, pour qu’on sache raison gardée, pour qu’on cesse les injures. Le Sénégal nous appartient à nous tous. Aujourd’hui on aurait préféré qu’il y ait un dialogue politique permanant entre l’opposition et le pouvoir. Et moi, je le demande au Président Macky Sall, au gouvernement de lancer un appel au dialogue politique, social. Que nous discutions tous, car nous sommes des Sénégalais. De toute façon, le Président Macky Sall est dans d’excellentes dispositions pour parler avec tout le monde ».
Une main tendue du chef de l’Etat accepté par l’opposition. Un dialogue politique c’est nécessaire, réagit le responsable politique Madiké Niang : « pour quoi c’est nécessaire, ceux qui gouvernent veulent l’intérêt du Sénégal, ceux qui s’opposent aussi veulent l’intérêt du Sénégal. Ce pays nous l’aimons, nous voulons le construire, ce pays nous voulons le développer. Il faudrait que tous ensemble puissent malgré les différences, travailler dans une grande harmonie ».

Les deux parties ont exprimé leur volonté de dialoguer en permanence. Mais ce n’est pas une première. Et pour une réussite, il faut l’implication des guides religieux. 


Samedi 26 Septembre 2015 - 13:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter