Tahibou Ndiaye encourt 5 ans ferme et une amende de 15 milliards à payer avec sa famille

Le parquet spécial a requis hier une peine de 5 ans de prison ferme et une amende ferme d’un montant de 3 milliards de francs CFA contre l’ex-directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye, poursuivi pour enrichissement. Contre son épouse et ses deux filles adoptives, poursuivies pour complicité, le parquet a demandé deux ans assortis du sursis ainsi qu’une amende ferme de 3 milliards pour chacune.



Tahibou Ndiaye encourt 5 ans ferme et une amende de 15 milliards à payer avec sa famille
Le parquet spécial réclame 5 ans de prison ferme contre l’ex-directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye poursuivi pour enrichissement illicite. Son épouse et ses deux filles adoptives, poursuivies pour complicité, encourent elles deux ans assortis du sursis. Outre les peines requises, le Procureur spécial Cheikh Tidiane Mara et son adjoint Antoine Félix Diome veulent aussi des sanctions pécuniaires.

Car, à l’instar des avocats de l’Etat qui ont réclamé lundi des dommages et intérêts estimés à 3 milliards, le parquet spécial souhaite que l’ex-directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye et sa famille versent dans les caisses de l’Etat une somme d’environ 15 milliards 762 millions 91 mille 308 francs CFA. Elle correspond aux amendes réclamées aux prévenus, soit 3 milliards 94 millions 522 mille 827 FCfa chacun, informe Enquete.

Cheikh Tidiane Mara a également demandé à la Cour de répression de l’enrichissement (CREI) d’assortir sa décision de la contrainte par corps et d’ordonner la confiscation des biens des prévenus, du moins ceux visés par l’accusation, note le journal.


Mercredi 1 Juillet 2015 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter