Tambacounda : l’Imam de la Grande mosquée met en garde les élus contre le mensonge et la trahison



La fête de l’Aïd el-Fitr ou Korité marquant la fin du mois béni de ramadan a été célébré dans la capitale orientale ce mercredi. A la place Salikéné, l’Imam Ratib de la grande mosquée de Tambacounda qui a dirigé la prière, dans son sermon, Thierno Souleymane Agne a mis en garde les élus contre le mensonge, et la trahison, avant de les inviter à être véridique et à respecter leurs engagements.

Selon l’Imam Agne, tout élu qui veut être digne de considération auprès d’Allah, aux yeux des hommes, doit se détourner du mensonge et de la trahison. Thierno Souleymane Agne a cité des versés du coran qui indiquent que la malédiction s’abat toujours sur les menteurs et qu’Allah selon lui, ne soutient pas l’astuce des traîtres. Il a également invité les élus à prendre soin de la confiance placée en eux.  l’Imam de la Grande mosquée Tambacounda s’est réjoui de la célébration de la fête à l’unisson avant de formuler une prière pour un bon hivernage.
 
L’Aïd el-Fitr (Korité ou fête de la rupture), est la fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan. Elle est célébrée le premier jour du mois de chawwâl. Elle est aussi parfois appelée Aïd as-sakhir, la petite fête par opposition à l’Aïd el-Kebir, la grande fête. Elle a été prescrite durant la première année de l’Hégire du Prophète (PSL). 


Jeudi 7 Juillet 2016 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter