Tambacounda : l’hippopotame de Gouloumbou tue sa 22ème victime




Il fait encore des siennes. Cet hippopotame de Gouloumbou dans la région de Tambacounda qui enregistrait sa 21ème victime en janvier dernier dont un muezzin sur lequel l’animal s’était joué par la suite du corps sans vie en le remontant plusieurs fois à la surface devant des pêcheurs impuissants. Il vient de faire une autre victime. Il s’agit d’un ressortissant malien qui pêchait dans les eaux du fleuve Gambie. Le drame a eu lieu dans la nuit du lundi au mardi.


Célèbre, l’animal s’est déjà invité à l’Assemblée nationale où certains députés à l’instar de l’Imam Mbaye Niang préconisaient son transfert au Parc national de Niokolo Koba. Ce, pour assurer sa sécurité et celle des populations. Une proposition bien accueillie alors le Professeur Iba Der Thiam qui avait même demandé aux techniciens et spécialistes en la matière de proposer des mesures aptes à « sécuriser aussi bien l’animal que les populations » car l’hippopotame, une espèce en voie de disparition, « il ne faut pas créer les conditions qui imposent aux populations son abattage », soulignait ce dernier. 


Mercredi 7 Mai 2014 - 16:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter