Téranga Capital: un fonds d’investissements pour l'accompagnement et l'émergence des PME



Fonds d’investissements à impact dédié au financement et à l’accompagnement des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Téranga Capital se positionne comme «une nouvelle solution de financement adaptée aux PME à fort potentiel». «Projet issu de démarches entrepreneuriales» selon les propres termes de son Directeur général, Olivier Furdelle, Téranga Capital a pour objectif d’ «apporter une solution innovante pour répondre aux besoins de financement des PME compris entre 50 et 200 millions de F CFA».

Un capital de 3,2 milliards levé auprès d’acteurs comme Investissements &Partenaires (I&P, un fonds dédié aux PME basés à Paris et qui investit en Afrique), le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS), la SONATEL, Askia Assurances et des investisseurs privés sénégalais et étrangers, il s'agit d'"un fonds de participation qui prend des parts dans les PME; des parts qui permettront d’abord à ces PME d’avoir des capitaux propres assez importants leur permettant de lever des financements bancaires pour se constituer, pour croître et développer leurs activités économiques, sans demander de garanties à ces PME comme le font les banques".  

Il est aussi question «de retombées sociales et fiscales pour l’Etat du Sénégal». Investissant dans le long terme, Téranga Capital «peut rester sept (7), dix (10) ans voire plus dans une entreprise» même si la préférence est qu’il «revende ses parts au bout de quelques années» et ainsi «sortir de l’entreprise pour que le capital puisse tourner dans l’économie du Sénégal et permettre aux porteurs de projets de redevenir peut être majoritaires dans le capital de leur entreprise». 

«Etant donné que la loi FONSIS demande au FONSIS de soutenir également les PME, nous avons décidé de mutualiser nos efforts avec des partenaires stratégiques crédibles qui ont l’expérience pour fournir aux PME Sénégalaises de l’investissement capital qui leur permettra de lever de l’argent…», campe le Directeur général du FONSIS. Amadou Hott de préciser dans le cadre du démarrage des activités du projet, que «chaque franc que Téranga Capital va mettre à la disposition des PME sénégalaises permettra au moins de donner essentiellement quatre (4) francs supplémentaires au minimum étant donné que c’est un capital, qui sera soumis un partenaire minoritaire…donc il aura 50 % de capitaux propres supplémentaires qui seront levés et avec tous ces capitaux supplémentaires, au moins le double va être levé, c’est extrêmement important ».

Pour le président d’investisseurs et partenaires, «cet investissement dans les PME africaines est une contribution fondamentale au développement du continent… ». Mieux, Jean Michel Severino assure que «la soixantaine d’entreprises qui sont aujourd’hui dans le portefeuille des investisseurs et partenaires, ont eu croissance annuelle d’environ 40 % par an. Ce sont donc des entreprises qui ont des dirigeants talentueux, ambitieux qui veulent créer de l’emploi, de l’activité, de nouveaux services et qui ont donc besoin de beaucoup d’argent pour pouvoir développer ces entreprises». 


Mardi 15 Mars 2016 - 21:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter