Tirage au sort CAN 2015 : Ce qu’en pense la presse du jour

Dans leur grande majorité, les quotidiens parus ce jeudi 4 décembre, au lendemain de la constitution des poules de 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations, ont barré à leur une, des titres qui renvoient plus au pessimisme ou à la mesure, plutôt qu’à l’optimisme. Cependant, les canards du jour ont été tous unanimes pour dire que le groupe C où est logé le Sénégal, avec l’Algérie, le Ghana et l’Afrique du sud est le plus relevé des 4 quatre poules de la CAN Guinée Equatoriale 2015.



Tirage au sort CAN 2015 : Ce qu’en pense la presse du jour
« Les Lions dans le groupe de la mort », s’exclame Le Populaire, parcouru par APS qui redoute « un nouveau Bata pour le Sénégal ». Le journal fait allusion à la campagne de 2012 dans cette ville équato-guinéenne où les Lions étaient sortis dès la phase de poule avec trois défaites à la clé.

Logé dans la poule C à Mongomo, le Sénégal est aux côtés de l’Algérie, du Ghana et de l’Afrique du Sud, écrit le Journal. « Les observateurs sont tous unanimes pour dire que c’est le groupe de la mort (…) car, devant opposer les Lions à trois adversaires qui ont déjà gagné la CAN », insiste Le Populaire.

« Poule de feu pour les Lions », estime le quotidien sportif Stades à sa Une. « C’est peu de le dire. Le Sénégal n’est pas tombé sur une main heureuse lors du tirage au sort (…), parce que logé dans un ardu groupe C. Le chemin du Sénégal qui mène vers le sacre continental est parsemé d’embuches », écrit Stades.

Plusieurs autres journaux (Le Soleil, Enquête, L’As) semblent se donner le mot en proposant le même titre : « Les Lions dans un groupe de feu ». 
Selon L'As, « les Lions qui auront en face d'anciens champions d'Afrique et des mondialistes auront là un véritable examen de passage pour accéder au premier rang du football africain ». 

Le Soleil souligne qu'après le tirage au sort, « il est difficile de trouver une seule équipe qui affiche le sourire béat de satisfaction. Et pour cause, cette compétition initialement prévue au Maroc (...) a accouché de poules assez équilibrées dans l'ensemble ». 

Pour sa part, L'As donne la parole au technicien, Abdou Salam Lam qui affirme que « le Sénégal peut rivaliser avec ses adversaires »

Qu'à cela ne tienne Sud quotidien soutient que « Les Lions ont hérité de grosses cylindrées » en tirant trois champions d’Afrique.

Mais Waa Sports semble optimiste en écrivant à sa une que « Tout est possible ». Le journal propose une recette pour sortir de cette poule de feu. « Il faudra aux Lions d’être irréprochables sur toute la ligne pour mettre la main sur un des deux tickets qualificatifs pour les quarts de finale », mentionne Waa Sports.

Le journal Le Témoin partage le même optimisme en écrivant que « Les chances des Lions restent intactes ».

« Le Sénégal, quatrième meilleure équipe d’Afrique (classement FIFA novembre) derrière l’Algérie, la Tunisie et la Côte d’Ivoire fait partie des favoris de cette CAN et devra faire valoir son rôle d’outsider et défendre crânement ses chances de gagner une finale de coupe d’Afrique à l’instar de ses adversaires », estime le journal.
 


Jeudi 4 Décembre 2014 - 21:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter