Togo: Kpatcha Gnassingbé malade, ses avocats demandent sa libération

Kpatcha Gnassingbé, le demi-frère du président togolais qui l'a aidé en 2005 à prendre le pouvoir après la mort de leur père, croupit en prison depuis 2011 où il purge une peine de 20 ans pour atteinte à la sûreté de l'Etat. Aujourd'hui malade, ses avocats viennent d'adresser une lettre au ministre de la Justice pour demander sa libération.



Kpatcha Gnassingbé à son arrivée au tribunal de Lomé, le 15 septembre 2011. AFP / Emile KOUTON
Kpatcha Gnassingbé à son arrivée au tribunal de Lomé, le 15 septembre 2011. AFP / Emile KOUTON

Kpatcha Gnassingbé est malade, il reste dans sa cellule au premier étage de la prison civile de Lomé et ne peut plus descendre, racontent Jil-Benoit Afangbédji et Zeus Ajavon, deux membres du collectif de ses avocats.

Demi-frère de Faure Gnassingbé, le président togolais, Kpatcha Gnassingbé, ancien ministre de la Défense de 2005 à 2008, a été arrêté en 2009 avec une trentaine de personnes pour tentative de coup d'Etat et atteinte à la sûreté de l'Etat. Il est condamné à 20 ans de prison ferme dans un procès que la Cour de justice de la Cédéao estime inéquitable.

Dans un avis de septembre 2014, le groupe de travail des Nations unies sur les détentions arbitraires a demandé à la République du Togo de libérer  ceux qui étaient encore en détention dans cette affaire d'atteinte à la sûreté de l'Etat.

En dépit de ces deux avis, l'ancien ministre de la Défense demeure en prison. Aujourd'hui, écrivent ses avocats au ministre de la Justice, « le cas de Kpatcha Gnassingbé est alarmant, il souffre de plusieurs maladies avec des jambes enflés l'obligeant à utiliser des béquilles pour se déplacer » et lui demandent de tout faire pour qu'il soit libéré afin d'aller se faire soigner.


Rfi.fr

Jeudi 23 Juillet 2015 - 12:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter