Togo: les forces de sécurité et de défense votent par anticipation

Quelques 31100 agents des forces de sécurité et de défense sont aux urnes par anticipation avant la population togolaise. Ils doivent élire les députés à l’assemblée nationale dans un contexte de divergence sur l’organisation du scrutin.



Togo: les forces de sécurité et de défense votent par anticipation

En tout 41 bureaux de vote ont ouvert pour permettre aux forces de sécurité et de défense d’accomplir leur devoir civique. Selon le Lieutenant Komi Holali Logossou, les forces de sécurité et de défense font le vote par anticipation pour leur permettre le jour du scrutin de répondre efficacement à leur travail de protection des citoyens et des biens.

Quelques problèmes ont été constatés à l’ouverture des bureaux de vote à l’école primaire du camp RIT. Les scellés n’étaient pas au complet ce qui a engendré un léger retard.

De même, certains délégués du collectif sauvons le Togo ont eu du mal à accéder aux bureaux de vote parce qu’ils n’étaient pas munis de leur mandat.

Des forces de sécurité libérées

Mais dans l’ensemble, le vote s’est bien déroulé. Selon le commissaire divisionnaire, TêkoKoudouwovo, commandant en charge de la force sécurité élection 2013, après ce votes, les éléments des forces de sécurité sont mieux libérées pour suivre efficacement le reste du processus électoral.

Les urnes à l’issue du vote par anticipation seront scellées et déposées dans les commissions électorales indépendantes locales. Leurs dépouillements se feront le jour du scrutin général, après le vote de l’ensemble du corps électoral.


RFI

Mardi 23 Juillet 2013 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter