Trafic de faux timbres aux impots et domaines: Un préjudice évalué à 1 milliard 17 millions



Les agents des impôts suspectés "d'association de malfaiteurs, recèle, de soustraction de dernier public et de tentative de corruption", ont été placés sous mandat de dépôt. El hadji Malick Ndiaye présumé chef de cette bande et ses neuf inculpés ont passé leur premier nuit hier à Rebeuss.


Un montant de trente millions de francs a été trouvé dans le compte de El hadji Malick Ndiaye et une perquisition dans le domicile de ce dernier a permis aux enquêteurs de la section de recherches de Colobane de trouver des appareils numériques sophistiqués.


Lors de leur transfèrement, un pactole dix huit millions de franc Cfa, mis sous scellé, représentant un montant global récupéré sur les mis en cause a été déposé sur la table du procureur.

 

Tous agents des impôts et domaine, ils sont accusés de vente de timbres fiscaux frauduleux. La Direction des impôts qui avait découvert le pot aux roses avait saisi le procureur pour enquête et le préjudice est estimé à un milliard 17 millions de Fcfa.



Mercredi 12 Février 2014 - 13:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter