Tragédie de Mina - Le roi Salman se radicalise : «Le royaume ne permettra pas la remise en cause de l’organisation du Hadj »



«Les déclarations irresponsables destinées à exploiter politiquement cet accident et à diviser le monde musulman sont sans effet sur le rôle, le devoir et l’énorme responsabilité du royaume saoudien à servir les pèlerins», a déclaré le souverain assénant que «le royaume ne permettra jamais à quiconque agissant en coulisse de remettre en cause» l’organisation saoudienne du hadj. Une sortie du roi fait suite à la vaste polémique sur le drame de Mina et entretenu par l'Iran qui a officiellement comptabilisé plus de 460 morts. Un dernier bilan fait état de 1.600 morts dans la meurtrière bousculade. Le Roi Salmane d'Arabie Saoudite répond ainsi aux critiques quant à l'incapacité de son royaume à gérer le Pèlerinage à la Mecque.
 

 «Le gouvernement d'Arabie saoudite doit accepter l'énorme responsabilité de cette catastrophe », avait martelé le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei. 


Mardi 13 Octobre 2015 - 11:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter