Transformation des produits agricole : l'option "Mieux entreprendre au féminin" à Ziguinchor

Assurant une part importante dans la production au Sénégal, les femmes pourraient aider le pays à tirer profit de ses énormes potentiels. Le 26 avril prochain, Alioune SARR, Ministre du Commerce, de l'Entrepreneuriat et du Secteur Informel, lance va entamer un projet du genre avec les groupements de femmes transformatrices des produits locaux de Casamance.



Transformation des produits agricole : l'option "Mieux entreprendre au féminin" à Ziguinchor
En Afrique subsaharienne, si les agricultrices avaient accès aux mêmes moyens de production que les hommes, elles seraient en mesure d'accroître leurs rendements agricoles de 20 à 30 % et faire augmenter la production totale de 2,5 à 4 %, affirmait la Banque mondiale dans son rapport 2014.
C'est une situation qui pourra sans doute se matérialiser à Ziguinchor ave la cérémonie « Mieux entreprendre au féminin » dédiée aux groupements de femmes, membres de la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Ziguinchor (CCIAZ) et transformatrices de produits locaux de Casamance.
L'atelier de formation sur la « Facilitation au Commerce International », organisé en novembre 2013, à Ziguinchor, en relation avec la CCIAZ, par l'Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX), le Programme de Renforcement et de Développement des Capacités Commerciales (PRDCC II) et la Délégation de l'Union Européenne au Sénégal (DUE).
A cette occasion , les Présidentes de chacun des dix (10) groupements de femmes retenus, recevront un lot d'étiquettes aux normes internationales incluant un tableau des valeurs nutritionnelles, un code à barres et le numéro de l'autorisation de fabrication du produit, plus connu sous l'appellation « Autorisation FRA ».
Les étiquettes aux normes internationales, réalisées par l'ASEPEX, entrent dans le cadre de la mise en œuvre des activités du volet « Appui au Développement des Exportations », du PRDCC II, financé par le 10ème Fonds Européen de Développement (FED). Elles permettent aux petits producteurs et productrices, engagés dans des démarches de qualité, d'adapter la présentation de leurs produits agroalimentaires en vue de renforcer leur compétitivité et d'améliorer ainsi leur positionnement sur les marchés d'exportation.
Au cours de la cérémonie, le Ministre du Commerce, de l'Entrepreneuriat et du Secteur Informel, le Président de la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Ziguinchor et le Président de la Chambre des Métiers procéderont, également, au lancement du « Répertoire des normes agroalimentaires » et du « Guide pour la protection des créations dans le secteur de l'artisanat », deux ouvrages édités par le PRDCC II et l'ASEPEX, pour l'information et la sensibilisation des producteurs et exportateurs sénégalais.


Vendredi 25 Avril 2014 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter