Traque des biens dits mal acquis: Tahibou Ndiaye hume l’air de la liberté



L’ancien Directeur du Cadastre a été placé sous mandat de dépôt en décembre dernier pour le délit d’enrichissement illicite. Six (6) mois après, il bénéficie de la liberté provisoire mais il est placé sous contrôle judiciaire. La Commission d’Instruction (Ci) de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) a décidé de lever le mandat de dépôt. Ceci, suite à l’expiration du délai des six (6) mois fixé par la loi.


Le juge Cheikh Tidiane Béye selon la Rfm, a pris une ordonnance pour prolonger de trois (3) mois l’instruction. Une instruction à l’issue de laquelle, Tahibou Ndiaye sera définitivement fixé sur son sort : soit jugé, soit bénéficié d’un non-lieu. En attendant, l'ancien DG rejoint sa femme et ses deux filles, elles aussi placées sous contrôle judiciaire pour complicité d'enrichissement illicite.


Mercredi 4 Juin 2014 - 00:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter