Traque des biens mal acquis : les libéraux dénoncent des tentatives de liquidation de la direction de leur parti

La traque des biens mal acquis lancé par le régime de Macky Sall serait de simples manœuvres pour se débarrasser de la direction du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). C’est du moins l’avis du Comité directeur du parti libéral qui s’est réuni hier mercredi pour constater et dénoncer « toute la mise en scène » dont fait montre le gouvernement dans le rapatriement des fonds planqués à l’étranger.



Traque des biens mal acquis : les libéraux dénoncent des tentatives de liquidation de la direction de leur parti


 
« Personne n’a besoin d’être financier pour comprendre qu’il est impossible de dissimuler quatre mille milliards de francs CFA dans le marché financier ou bancaire national, sous régional ou même mondial, tant la somme est importante », fulminent les libéraux qui pestent que « le mensonge est énorme ».
 
Par ailleurs, pour ce qui concerne la médiation pénale proposée par l’Etat, « le gouvernement a vainement tenté de manipuler l’opinion dans le seul dessein de présenter certains responsables de notre parti comme des pilleurs qui refusent de restituer les biens gardés à l’étranger », s’offusquent Me El Hadj Amadou Sall et Cie dans un communiqué qui nous est parvenu.


Jeudi 14 Mars 2013 - 18:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter