Tunisie: l'armée recrute les chômeurs

En Tunisie pour faire face au chômage des jeunes et lutter contre le terrorisme, l'armée et la police recrutent de plus en plus des jeunes.



Des campagnes publicitaire et de communication ont lieu régulièrement pour inciter les jeunes à s'enrôler.

Leur moyenne d'âge varie entre 18 et 25 ans. Des jeunes hommes au chômage pour la plupart depuis plusieurs mois.

Au sud de la capitaleTunis et comme dans le reste du pays, le chômage touche en majorité les jeunes.

Peu importe leur niveau d'études, qu'ils soient diplômé ou non.

Certains décident alors de s'enrôler dans l'armée ou dans la police.

Le ministère de la défense envoie régulièrement des sms pour appeler les jeunes à se faire enrôler.

Ceux qui envoient leurs dossiers attendent beaucoup de l'armée. "Je suis diplômé en maintenance. Je cherche du travail depuis deux ans, sans succès. C'est pourquoi je vais dans l'armée," raconte un jeune qui a envoyé son dossier.

Il estime que son avenir est dans l'armée. Ils sont parfois de dizaine de jeune d'un même quartier à attendre la réponse à leur dossier. Certains le font par patriotisme, d'autres pour suivre le mouvement de masse et faire comme les copains déjà enrôlé.

Dans les médias et panneau publicitaire, des images des brigades antiterroristes incitent les jeunes à venir protéger leur pays.

Et pour les jeunes qui sont sortis très tôt de l'école, l'armée reste leur seule solution.

 


BBC Afrique

Mercredi 24 Août 2016 - 07:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter