Ukraine: l'avocat de Ioulia Timochenko dans le collimateur de la justice

On dirait que le vent a tourné en Ukraine. Le gouvernement s'était déclaré à maintes reprises déterminé à résoudre le cas de la prisonnière politique Ioulia Timochenko, que l'on dit victime de répression politique. Mais l'exécutif ukrainien semble désormais traîner des pattes. Et maintenant, c'est l'avocat de Ioulia Timochenko qui est dans le collimateur.



Serhiy Vlasenko, avocat de l'ex-Première ministre emprisonnée, Ioulia Timochenko, parle aux journalistes au palais de justice dans la ville de Kharkiv en Ukraine avant l'ouverture du procès le 19 avril 2012. AFP PHOTO/ SERGEY BOBOK
Serhiy Vlasenko, avocat de l'ex-Première ministre emprisonnée, Ioulia Timochenko, parle aux journalistes au palais de justice dans la ville de Kharkiv en Ukraine avant l'ouverture du procès le 19 avril 2012. AFP PHOTO/ SERGEY BOBOK

Il est difficile de croire à une coïncidence. Serhiy Vlasenko, l'avocat de l'ancienne Première ministre, avait été visé par la justice en mars pour violence conjugale. Après quelques mois de flottement, c'est hier qu'il a été convoqué chez le procureur général pour interrogatoire, alors que les efforts pour résoudre l'épineux cas de Ioulia Timochenko s'engouffrent dans une impasse.
 

A (RE)LIRE : Ukraine: le président Ianoukovitch prêt à laisser partir l'opposante Timochenko à l'étranger
 

Serhiy Vlasenko n'a pas été placé en détention, comme la rumeur le prétendait, mais il n'a désormais plus le droit de quitter la ville de Kiev. Selon lui, c'est une astreinte à caractère évidemment politique. L'annonce intervient alors que l'on observe un revirement subit de l'exécutif ukrainien, jusqu'ici enclin à signer un accord d'association historique avec l'Union européenne lors d'un sommet à Vilnius.
 

En parallèle de la saga Timochenko, le président Victor Ianoukovitch a rencontré son homologue russe Vladimir Poutine ce weekend. Et dès lundi, le ton de l'exécutif ukrainien avait changé, pour donner des gages de bonne conduite au voisin russe.

Que ce soit par jeu, par calcul ou par faiblesse politique, le suspense lié aux perspectives européennes de l'Ukraine n'a jamais été aussi intense, à seize jours du sommet de Vilnius.
 

A (RE)LIRE : Ukraine: acharnement judiciaire sur Ioulia Timochenko?

Source : Rfi.fr


Dépéche

Mardi 12 Novembre 2013 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter