Un cas d'Ebola au Mali : la maladie à la frontière avec le Sénégal



Un cas d'Ebola au Mali : la maladie à la frontière avec le Sénégal
Un cas de malade d'Ebola a été déclaré au Mali, à la frontière avec le Sénégal, précisément à Kayes, a confirmé hier à Bamako le gouvernement. Une fillette de 02 ans venue de Kissidougou, en Guinée, a été conduite par des proches à l'hôpital Fousseyni Daou de Kayes, mercredi dernier.

Dépêchés, les services spécialisés de santé ont procédé à un prélèvement sanguin sur le sujet. Après analyse, l'examen de l'échantillon s'est avéré positif hier, selon un communiqué du ministère malien de la Santé et de l'Hygiène publique. Les personnes qui ont eu contact avec elle à Kayes ont été immédiatement identifiées et prises en charge selon les normes requises en la matière et mises en quarantaine.

Selon Enquête, par ce résultat d'analyse en laboratoire, le Mali connaît à ce jour son premier cas importé de maladie à virus Ebola. C'est dire que l'accalmie observée après le départ du territoire sénégalais du jeune étudiant guinéen suite à sa guérison a été de courte durée. Comment le Sénégal va-t-il réagir face à cette situation ? Quand l'épidémie avait éclaté en Guinée, le gouvernement sénégalais avait pris des mesures draconiennes : fermeture des frontières avec le voisin du sud et, surtout, mobilisation sans précédent du corps médical avec une politique de prévention à grande échelle.

Récemment, le Sénégal, suivi quelques semaines plus tard par le Nigeria, avait retrouvé le label "indemne" d'Ebola après la guérison du jeune Guinéen, rentré dans son pays natal par la route. L'affaire avait refroidi les relations entre les deux pays, mais la mini crise n'a pu prospérer en raison d'un plaidoyer insistant sur l'inutilité de telles querelles car le pire pouvait arriver.
LE Sénégal a accepté de servir de base aéroportuaire pour la logistique nécessaire à la prise en charge de l'épidémie. Les autorités de Cayes ont lancé un appel à la prudence et à ne pas céder à la panique. Mais toutes les écoles de la ville sont fermées à partir de ce jour par mesure de sécurité.
 


Vendredi 24 Octobre 2014 - 12:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter