Un patrouilleur français sauve 217 migrants de la noyade

Un patrouilleur de haute mer de la marine française participant au dispositif mis en place en Méditerranée par l'Union européenne a sauvé ce samedi 217 naufragés près des côtes libyennes, a annoncé la préfecture maritime de Toulon dans un communiqué.



Le patrouilleur français Commandant Birot, ici dans le golfe de Guinée, le 20 février 2014. AFP / CHRIS STEIN
Le patrouilleur français Commandant Birot, ici dans le golfe de Guinée, le 20 février 2014. AFP / CHRIS STEIN

Le patrouilleur de haute mer Commandant Birot est engagé dans l'opération européenne Triton de recherche et de sauvetage des migrants en Méditerranée. Il est intervenu à la demande du centre de coordination des opérations, situé à Rome.

Selon le communiqué, deux « passeurs » présumés ont été interceptés et les trois embarcations à bord desquelles se trouvaient les migrants ont été « neutralisées ». « Les personnes secourues et les passeurs seront remis aux autorités italiennes », précise la préfecture.

Les 217 migrants, tous des hommes, se trouvent maintenant sur ce navire français qui est équipé en vivres, en eau et en matériel de secours et de premiers soins. Deux de ces rescapés ont d'ailleurs reçu une assistance médicale

Le Conseil européen a décidé le 23 avril de renforcer la présence  de l'Union européenne en mer, afin d'éviter « toute nouvelle perte de vies humaines », alors que des centaines de migrants ont péri en Méditerranée depuis le début de l'année dans le naufrage de leurs embarcations.

L'opération Triton, coordonnée par Frontex, l'agence européenne pour la surveillance des frontières, a été lancée en novembre 2014 pour aider l'Italie à contrôler ses frontières maritimes et récupérer les migrants sur des embarcations en perdition. La Commission européenne a prolongé Triton -  jusqu'à la fin 2015, en lui allouant un budget de 18 millions d'euros.


Rfi.fr

Dimanche 3 Mai 2015 - 08:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter