Université Ziguinchor: des étudiants séquestrent 2 policiers, 3 arrestations

Chaude matinée à l’université Assane Seck de Ziguinchor. Il s’agit d’affrontements entre forces de l’ordre et étudiants. Les deux parties ne se sont pas ratées. Deux éléments des forces de sécurité séquestrés, trois (3) étudiants ont été arrêtés.



Les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor jugent trop peu le taux des bourses qui leur ont été alloués. C’est ainsi qu’en grève depuis trois (3) semaines pour exiger les autorités l’achèvement des infrastructures, les étudiants se sont affrontés aux forces de l’ordre qui tentaient de les disperser ce vendredi. Mécontents et très furieux, les pensionnaires de l’Université  Assane Seck ont brûlés des pneus, bloquant pendant plusieurs heures la circulation de la principale route qui mène à l’université.
 

Au bout du compte, ce sont trois étudiants qui seront arrêtés puis conduits au commissariat central de la capitale du Sud. Rendant coup pour coup, deux éléments des forces de sécurité seront séquestrés par les étudiants qui soumettent leur libération à celle de leurs camarades. Les autorités de l’université notamment la section SAES (Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur) de se lever pour jouer les négociations avec les deux parties. Pour l’heure les étudiants restent fermes, relaie le correspondant de la Rfm. La médiation a fini par porter ses fruits, la situation est rentrée dans l'ordre.

 


Vendredi 17 Avril 2015 - 18:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter