Urgent le Gouvernement réquisitionne les enseignants: les grévistes risquent la radiation

Le Gouvernement ne fait plus dans la langue de bois avec les enseignants. Le bâton est ainsi brandi contre les enseignants grévistes qui vont adopter la ligne dure. Autrement dit, le Ministère de l'Education nationale a réquisitionné les enseignants en les enjoignant de restituer les notes. La décision a été prise en Conseil des ministres.



Les enseignants grévistes risquent le même sort que les policiers radiés de la fonction publique en 1987. Le Conseil des ministres vient de prendre une décision radicale à l'égard des grévistes. En effet, les enseignants sont réquisitionnés et sommés de rendre les notes aux élèves. Le gouvernement va donner instruction aux gouvernements d'identifier les enseignants qui pratiquent la rétention des notes pour leur envoyer une réquisition.

Le Ministre de l'Education nationale a expliqué cette décision par le manque d'issue malgré toute la volonté du gouvernement de parvenir à un accord avec les syndicats d'enseignants. Il a fait savoir sur les ondes de la RTS que l'avenir des enfants ne saurait être sacrifié pour des intérêts d'un groupuscule. Serigne Mbaye Thiam a indiqué qu'il reste ouvert au dialogue mais il y a une limite à ne pas franchir. "Les dispositions du code du travail le permettent et il y a même une jurisprudence du Conseil constitutionnel en la matière", a-t-il déclaré en substance.

Depuis plus de quatre voire même cinq mois le système éducatif est en proie à une crise aïgue. Les rounds de négociation se sont multipliés mais cela n'a pas abouti à grand chose à quelques jours du démarrage des examens de fin d'année et de la fermeture des classes pour certains potaches.  

Jean Louis DJIBA

Mercredi 25 Mai 2016 - 20:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter