VIDEO DIRECT CAN 2013-Finale Nigéria vs Burkina Faso: les Super Eagles champions d'Afrique pour la troisième fois

Qui succédera à la Zambie dans cette inédite et prometteuse finale? Le Nigéria qui joue sa septième participation avec déjà deux trophées à son compte, ou bien l’inattendu Burkina Faso qui se réjouit d'une première finale de Coupe d'Afrique. Réponse dans 90 minutes dans ce match entre Super Eagles (maillots verts) et Etalons (en blancs) qui disputent cette finale historique au FNB Stadium de Johannesburg.



M. Djémal, l'arbitre algérien donne le coup d'envoi de cette finale de la 29ème édition de Coupe d'Afrique des Nations. A signaler la présence de Jonathan Pitroipa (11), l'attaquant burkinabé qui avait écopé d'un rouge lors de la demi-finale contre le Ghana, avant d'être grâcié par la CAF.

De la détermination et de l'engagement notés dans  les visages des 22 acteurs.

Ce sont les nigérians qui alllument la première mèche à la 07ème minute sur un coup-franc bien tiré de Moses (N11), mais la tête d'Ambroise (N5) passe juste au-dessus des buts de Diakité. Et grosse frayeur du gardien burkinabé qui s'est mal saisi du ballon repris par Ideye (N8) qui ne trouve pas le cadre.

Le Nigéria dominateur en ce début de match face à des burkinabais moins à l'aise. Terrible télescopage entre Onazi (N12) et Nakoulma (N22), mais plus de peur que de mal.

On a l'impression que les Etalons sont un peu gênés par le positionnement des Super Eagles dans le terrain. ça combine en tout cas mieux côté nigérian. Début de match quand même très fermé.

Quelle grosse bourde de Coulibaly à la 18ème minute. Il fait une dangereuse talonnade dans sa surface, mais Ideye n'en a pas profité. Le Nigéria met la pression à l'image de cette chavauchée de Moses qui fait un bon centre en retrait, mais bien capté par le portier burkinabé.

Stephen Keshi a préféré Uché (N15) en attaque en l'absence du buteur Emenike blessé. 

Bance (N15) s'illustre à la 24ème minute sur une lointaine et puissante frappe qui manque le cadre.

Le premier carton jaune du match sort à la 32ème minute et ce sera pour Florent Rouamba (N7) qui fauche Viktor Moses au milieu du terrain.


Pitroipa et Bance peinent pour le moment à combiner à l'entrée de la surface nigériane. 

Onazi (N5) averti par l'arbitre à la 38ème minute.


Ouverture du score par le Nigéria à la 39ème minute. C'est Sunday Mba (N19), auteur du troisième but contre la Côte d'Ivoire qui inscrit ce soir sa deuxième réalisation. Il entre dans l'histoire le joueur qui évolue dans le championnat nigérian  révélé au grand public par son coach S. Keshi. Avantage pour le Nigéria contre le Burkina Faso qui rappelons, a l'habitude d'être souvent mené au score dans cette compétition, avant de revenir et souvent même gagner.

Mba libéré et confiant après ce but. Il tente même des frappes lointaines. Et c'est la mi-temps sur ce score d'1-0 en faveur des Super Eagles qui rentrent aux vestaires avec un but d'avance grâce à Sunday Mba qui a marqué un vrai but de finale à la 39ème minute, en usant d'un sombrero pour se débarraser de Mouhamed Koffi (N5) avant de servir une belle frappe du gauche qui ne laisse aucune chance à Diakité.

Encore 45 minutes pour savoir qui du Nigéria ou du Burkina Faso va succéder à la Zambie. C'est le Nigéria qui déclenche les hostilités dans cette seconde mi-temps avec cette percée d'Ideye qui croise trop sa frappe qui passe à côté des buts de Diakité. Il était bien servi sur ce coup par Moses qui fait un bon match. Il est en train de malmener la défense burkinabé l'attaquant des Blues de Chelsea.

Premier changement du match à la 52ème minute, avec l'entrée en jeu de Ahmed Musa (N7) à la place d'Uche (N15) trop transparent et qui n'a pas pu s'adapter.

On sent la fébrilité côté burkinabé avec des pertes de balles et un manifeste manque de concentration. Et c'est les poulains de Keshi qui en profitent pour répéter les contre-attaques.

Carton jaune pour Omeruo (N22) qui commet une faute sur Pitroipa. Avertissement également pour John Obi Mikel (N10) pour contestation.

Coup-franc bien exécuté par le capitaine Kaboré qui trouve la tête de Bance qui dévie, mais n'inquiète pas Enyeama. On commence à se réveiller côté burkinabé et Pitroipa prend les choses en main. Il subit beaucoup de fautes le rennais, sans doute parce qu'il peine à trouver un coéquipier avec qui jouer.


Florent Rouamba (N7) remplacé par Wilfried Sanou (N20) à la 65ème, et Echiejile (N3) blessé, cède sa place à Oshaniwa (N21) côté nigérian. Il prend un carton jaune, le nouvel entrant qui sèche Kaboré en pleine course vers les buts. Les Etalons mettent la pression et les Super Eagles défendent comme ils peuvent à l'instar de cette frappe sèche de Sanou déviée du bout des gants par Enyeama.

On confond vitesse et précipitation côté burkinabé à l'image de Nakoulma qui perd pratiquement toutes les balles reçues. Il est moins à l'aise par rapport aux matches précédents.


Obstruction de Paul Coulibaly (N8) sur un autre N8, Ideye à l'entrée de la surface. Coup-franc très bien placé mais mal joué par l'ancien joueur de Sochaux en France.

Paul Put prend une option offensive à la 83ème minute, en lançant Moumouni Dagano (N9) à la place du défenseur Paul Koulibaly.

Les Super Eagles à un pas de doubler la mise à 05 minutes de la fin du temps réglementaire sur deux contre-attaques mal conclues.


Sortie du buteur Mba à la 88ème minute. Il est remplacé par Joseph Yobo (N2) par ailleurs capitaine qui a perdu sa place de titulaire. Koné (N6) sort également, remplacé par Abdou Razack Traoré (N22), sans doute pour renforcer l'offensive.

M. Djemal siffle la fin de la rencontre sanctionnée par une victoire du Nigéria de nouveau champion d'Afrique 19 ans après le sacre de Tunis en 1994. Le coach Stephen Keshi, champion en tant que joueur, entre ce soir dans l'histoire en offrant un troisième trophée continental au peuple nigérian, malgré l'absence en 2012.


Dimanche 10 Février 2013 - 19:16




1.Posté par FATY le 10/02/2013 19:41
ça sauf devant les but burkinabais

2.Posté par FATY le 10/02/2013 19:42
rien de sure de la part de la defence burkinais

3.Posté par FATY le 10/02/2013 19:46
on constate un reveil spectaculaire des burkinais avec l'intenable pitroipa

4.Posté par FATY le 10/02/2013 19:50
il fautr faire atention a moses qui est parti du coté cauche pour faire du mal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter