VIDEO - L’usage de l’internet mobile explose en Afrique

Opera, le navi­ga­teur venu du froid – Oslo – vient de publier son bilan men­suel concer­nant l’état du web mobile. La société a nommé sa der­nière ver­sion «World Cup Edition», car elle a décidé de por­ter une atten­tion par­ti­cu­lière, à l’occasion de la coupe du monde de foot­ball, à l’hypercroissance conti­nue du web mobile en Afrique, et a par ailleurs salué le Chili comme étant le grand vainqueur de la coupe du monde du mobile.



Selon l’étude, le web mobile en Afrique conti­nue de croitre à un rythme expo­nen­tiel, le nombre de pages consul­tées a aug­menté de 182% l’année der­nière, le nombre de visi­teurs uniques sur le web mobile a lui connu une crois­sance de 124% sur la même période, quand à la quan­tité de don­nées trans­fé­rées, elle a bondi de 160%.

L’étude se foca­lise sur les douze pre­miers pays Africains du clas­se­ment uti­li­sant Opera Mini, l’un des navi­ga­teurs mobiles pro­posé par la société. Le Soudan et le Ghana ouvrent la marche du clas­se­ment avec des taux de crois­sance impres­sion­nants en terme de pages-vues de res­pec­ti­ve­ment 4.645% et 916%. Au Kenya, le web mobile semble avoir trouvé des uti­li­sa­teurs fré­né­tiques, avec une moyenne de 639 pages vues par uti­li­sa­teurs et par mois.

«Le web mobile est essen­tiel dans une région du monde où le taux de péné­tra­tion du télé­phone mobile est signi­fi­ca­ti­ve­ment plus élevé que celui de l’ordinateur per­son­nel. La dis­po­ni­bi­lité gran­dis­sante des télé­phones mobiles fait que le web mobile peut atteindre des dizaines de mil­lions de per­sonnes de plus que ne peut le faire l’internet filaire» explique Jon Von Tetzchner, le cofon­da­teur d’Opera.

Opera est pré­sent sur le mar­ché des navi­ga­teurs inter­net mobiles avec deux pro­duits, Opera Mobile et Opera Mini, qui savent accé­lé­rer la navi­ga­tion en com­pres­sant les don­nées et en uti­li­sant un sys­tème de cache coté ser­veur, une fonc­tion­na­lité appré­ciée de ceux qui ne dis­posent pas d’un télé­phone par­ti­cu­liè­re­ment puis­sant. Opera Mini comp­tait plus de 59 mil­lions d’utilisateur en juin der­nier, en aug­men­ta­tion de 125% par rap­port à l’année précédente.

Alors que nous ne lui pré­di­sions pas un ave­nir flo­ris­sant sur la pla­te­forme iPhone, les navi­ga­teurs d’Opera font un car­ton sur les télé­phones four­nis par les fabri­cants de mobiles et les opé­ra­teurs. En Afrique, Opera est mas­si­ve­ment ins­tallé sur les Nokia, qui reste la marque la plus popu­laire, sui­vie de Sony Erricson, de Samsung et de LG.
Source+France)&utm_content=Twitter

fr.readwriteweb.com

Jeudi 29 Juillet 2010 - 19:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter