VISITE EN CHINE : Macky Sall invite les opérateurs économiques chinois à investir davantage au Sénégal



Le chef de l’Etat a lancé, vendredi à Beijing, un vibrant appel aux hommes d’affaires chinois à venir investir au Sénégal, soulignant dans ce cadre la nécessité pour l’administration sénégalaise de se départir de la ‘’bureaucratie et de l’affairisme’’ en vue de faciliter la venue des capitaux étrangers.
 
Le rôle de l’Etat doit être de ‘’faciliter la tâche’’ aux investisseurs et de leur ‘’éviter toute perte de temps’’ par le biais des tracasseries administratives, de ‘’la bureaucratie et de l’affairisme’’, a notamment déclaré Macky Sall, en donnant le coup d'une rencontre économique sino-sénégalaise.
 
D’une durée d’une journée, cette manifestation se tient en marge de la visite d’Etat du chef de l’Etat en Chine.
 
S’adressant à plus de deux-cent opérateurs économiques chinois et sénégalais réunis pour la circonstance, le président de la République a fait part de son désir de voir les partenaires économiques de son pays, notamment les Chinois investir davantage au Sénégal.
 
‘’Nous voulons éviter toutes les entraves dans nos relations (…) le monde des affaires est pressé’’, a-t-il souligné avant d’ajouter à l’endroit des opérateurs économiques chinois : ‘’nous voulons marcher au galop avec vous pour accélérer la cadence de notre coopération’’.
 
A ce propos, il s’est réjoui des mesures prises par les autorités de la Chine et du Sénégal de faciliter le déplacement des responsables des deux pays en signant un accord relatif à la suppression des visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de passeports de service.
 
Dans le même d’ordre d’idées, le chef de l’Etat a révélé que son homologue chinois, Xi Jinping, en le recevant, jeudi pour un entretien en tête à tête, lui a fait part de la décision de son pays d’inscrire le Sénégal sur la liste des destinations touristiques autorisées.
 
Ces différentes mesures vont davantage faciliter la circulation des personnes entre Beijing et Dakar, a soutenu Macky Sall, avant de demander aux opérateurs économiques d’en profiter.
 
Ainsi, il a exhorté ceux de la Chine présents la rencontre avec leurs homologues sénégalais de recueillir auprès des personnes ressources qui sont à leur disposition toutes les informations qu’ils souhaitent avoir sur le Sénégal.
 
Dans l’immédiat, a-t-il indiqué, le Sénégal est en quête de partenaires pour la réalisation du Plan Sénégal Emergent qui prévoit notamment d’accélérer sa croissance dans une période de dix ans à travers des projets structurants dans des domaines comme l’agriculture, les infrastructures, les mines, l’énergie, etc.
 
Selon le chef de l’Etat,le Sénégal offre toutes les garanties aux investisseurs, dans la mesure où c’est un pays qui ne connait ‘’pas de coup d’Etat et compte parmi les plus stables d’Afrique’’.
 
La rencontre économique sino-sénégalaise avait auparavant démarré par un exposé, diapositives à l’appui, du Directeur général de l’APIX, Mountaga Sy, sur une présentation sur l’environnement des affaires au Sénégal et les l’opportunité d’investissement.
 
Avant les entrevues entre hommes d'affaires, la Chine et le Sénégal ont signé cinq accords de coopération portant sur l’Université du Sine-Saloum et les résidences universitaires, la construction de la Cité du savoir et des espaces numériques ouverts, le financement des joint-ventures, l’installation d’une unité de transformation de l’arachide à Kaolack et d'une plateforme d’assemblage de pièces de véhicules au Sénégal.

APS


Vendredi 21 Février 2014 - 08:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter