Véhicules pour les députés : Birahim SECK du Forum civil dénonce « le dossier ciblé » en faveur de Cfao Motors



Véhicules pour les députés : Birahim SECK du Forum civil dénonce « le dossier ciblé » en faveur de Cfao Motors
C’est le concessionnaire Cfao Motors qui a deux mois pour fournir les 150 véhicules de type 4X4 pour les députés du Sénégal. Birahim SECK dénonce, « le caractère discriminatoire du dossier d’appel d’offres qui a permis de renchérir le coût des véhicules ». Pour M. SECK, « l’autorité contractante a demandé un véhicule de 7 places dont les 6e et 7e places sont escamotables alors que ce type de véhicule ne peut-être donné que par un seul concessionnaire », conséquence, le coût moyen du véhicule par député est de 28 millions donc une somme globale de 4,2 milliards de FCFA pour les 150 véhicules.

Pour le responsable du Forum civil, spécialiste en passation de marché, enseignant à la Faculté de Droit de l’Ucad et ancien membre de l’Autorité de Régulation des marchés Publics (ARMP), cette dernière structure n’a pas joué sa fonction de régulateur, en laissant exclusivement une autorité contractante comme la Direction du Matériel et Transit Administratif (DMTA) déterminer des besoins ayant comme base des clauses discriminatoires qui excluent plusieurs concessionnaires du champ compétitif.

Pour M. SECK qui s’est expliqué sur les colonnes du journal Enquête, les députés ont le droit d’avoir des véhicules mais cela peut-être de moindre coût surtout au moment où l’on parle de la sobriété dans une gouvernance vertueuse.


Vendredi 28 Décembre 2012 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter