Veille de visite de la Première dame, Marième Faye Sall: les Grand - Yoffois égrènent leur chapelet de doléances

La première dame, Marième Faye Sall au chevet des sinistrés de Grand - Yoff. La visite est prévue ce samedi, à partir de 10 heures. Interrogés par Pressafrik.com à la veille de la visite, des Grand-Yoffois ne ratent pas l'occasion pour étaler leurs doléances. Ce, disent certains pour "de meilleures conditions de vie". Pour d’autres, "c’est peine perdue car ce n’est que de la politique politicienne".



Les rues pleines de monde ce vendredi, Grand – Yoff n’est pas épargnée par la chaleur ambiante. Pis, les eaux de pluies stagnent sur la grande allée menant à la police de la localité. Ce qui facilite vraiment pas la circulation et occasionne un embouteillage monstre.
 
C’est dans cette ambiance que certains préparent la venue de la première dame ce samedi à Grand – Yoff où des habitants avancent qu’ils ne sont même pas au courant de la venue de Marième Faye Sall.
 
Plus connu sous le surnom de Lamba, Aly Sow salue cette visite. «C’est une bonne chose que la Première dame vienne au secours des sinistrés de Grand – Yoff», déclare-t-il.
 
La quarantaine, le natif de Grand – Yoff précise n’avoir toutefois pas de grandes attentes par rapport à cette visite. «Nous sommes fatigués des promesses non tenues. Que ce soit la Première dame ou le président de la République ou qui que ce soit, ce qui nous intéresse, c’est quelqu’un qui veut seulement aider cette population très fatiguée», indique-t-il.
 
Et de prévenir: «Si cette visite a des soubassements politiques, je pense qu’il vaut mieux qu’elle reste au palais présidentiel».

Trouvé assis sous un arbre en face de la mairie, Ibrahima Mbengue, étudiant chômeur, se dit, quant à lui, optimiste.
«Nous avons beaucoup d’attentes par rapport à cette visite. Ce qui est sûr, c’est qu’elle ne va pas venir jusqu’ici pour une promenade. Une première dame qui se déplace, ce n’est pas gratuit», argue-t-il en soutenant que «c’est une occasion pour (eux) de livrer (leurs) doléances».
Et sur ces plaintes et récriminations, Ibrahima Mbengue de lister: «Le problème majeur de la population de Grand – Yoff, c’est l’insécurité». «Nous ne sommes plus en sécurité chez nous. Et, je pense que la première dame pourra être notre avocate auprès des hautes autorités en charge de la sécurité de la population pour que ces dernières puissent renforcer notre sécurité», explique-t-il.

Pour cet homme qui a requis l’anonymat, ça sent la politique à des kilomètres à la ronde. Selon lui, «cette visite, c’est pour aider son mari, Macky Sall à contrecarrer Khafia Sall».
 
«La présence de la première dame à Grand-yoof, fief de Khalifa Sall, à quelques mois des élection, c’est de la pure politique. Elle se met derrière cette façade d’aide aux sinistrés pour faire face à Khalifa», martèle-t-il.

Assis devant le poste de santé de Grand-Yoff, le vieux Pape Ndiaye n’est pas au courant de la venue de Marième Faye Sall dans leur localité. «Si cette visite est avérée, ce serait une merveille pour la population de Grand – Yoff », se réjouit-il.
 
«Nous l’attendons avec les bras grands ouverts. Nous lui disons «bismillah» ou encore bienvenue Madame la Première Dame», lance-t-il avec un grand sourire. 

Aminata Diouf

Vendredi 30 Septembre 2016 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter