Vélingara: affrontements entre Tidianes et Ibadous à Sinthiang Saby



A Sinthiang Saby dans le département de Vélingara, à l’Est de la région de Kolda, l’Islam est meurtri à cause des affrontements entre les communautés Tidianes et Ibadous. Il ne se passe plus un mois sans que les affrontements aient lieu. La rancune a pris le dessus sur la cohésion sociale. A l’origine, la reconstruction de la Mosquée du village.
 
«Si les autorités locales ne mettent pas un terme à ce conflit, il risque d’y avoir mort d’homme», alertent des habitants dans «Enquête».

Le 12 juin dernier, une bataille rangée a éclaté entre la famille de Samba Sylla à qui l’Imamat a été confié et celle de  Baba Aïdara (l’autre famille qui convoite l’Imamat). Vers minuit, sous une pluie battante, un autre face-à-face a eu lieu.
 
«Les jeunes de la famille Aïdara », dit-on, «sont passés devant le domicile de l’Imam ratib de la Mosquée et ont injurié ses enfants en disant qu’ils n’osaient pas les trouver au forage».
 
Emportés par la colère, les enfants de la famille Sylla ont relevé le défi. Ils les ont trouvés au forage pour les bastonner. Bien corrigés, les jeunes de la famille Aïdara sont allés appeler leurs aînés.
 
Ces derniers, armés de coupe-coupe, ont été désarmés avant d’être bastonnés à leur tour. «Parce que nos jeunes étaient beaucoup plus nombreux», soutient un membre de la famille Sylla.
 
Interrogés, l’autre camp réfute catégoriquement ces allégations. «C’est le contraire qui s’est produit », déclarent les jeunes de la famille Aïdara.
 
Au cours de ces affrontements, des blessés ont été enregistrés des deux (2) côtés.
Le mercredi 14 septembre, lendemain de la Tabaski, «les Tidianes ont procédé à la construction d’une hutte sur les lieux avec l’autorisation des autorités locales pour permettre aux fidèles musulmans de prier tous les vendredis » explique Ibrahima Diabay. Le conseiller spécial de l’Imam ratib de Vélingara précise que «les Salafistes, armés de coupe-coupe et de gourdins, ont fait irruption sur les lieux et ont attaqué les Tidianes. La bagarre a occasionné quatre (4) blessés graves. Il s’agit de Mahamadou Moussa, Idrissa et Hadji Aïdara».
 
Les victimes ont déposé des plaintes vendredi dernier auprès du Tribunal d’Instance de Vélingara. 


Jeudi 29 Septembre 2016 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter