Vers une marche contre l’envoi de 2.100 soldats au Yémen



Les critiques fusent tous azimuts sur la décision du chef de l’Etat d’envoyer un contingent de 2100 hommes aux côtés de l’Arabie saoudite. La dernière est celle du Secrétaire général du Front National de Salut Public/ Mom sa rew, Malick Noel Seck qui prévoit même d’appeler à une marche pour empêcher le départ des soldats. D’autant plus que marque l’ancien coordonnateur de la convergence socialiste: «Nous n’avons rien à voir avec cette guerre de sunnites et de chiites».
 
 
«Le Sénégal n’a pas le droit de rentrer dans des guerres de religion. Nous sommes un Etat laïc, est-ce que si le Vatican est attaqué, nous irons le défendre. Nous n’avons rien à voir avec cette de guerre de sunnites et de chiites. Nous sommes mourides, tidianes, khadres, catholiques », martèle Malick Noel Seck qui est d’avis que «Nous sommes toujours le tirailleur » qui se bat pour l’intérêt de la France c’est-à-dire que «l’on envoie nos soldats se battre pour des causes» que ne sont pas nôtres. Pour lui, le régime du président Sall, «est un Etat fantoche».  «On va envoyer des gens mourir » comme «on a envoyé des tirailleurs tués des Indochinois qui se battaient pour leur liberté » tout comme «ils ont été envoyés en Algérie », dénonce-t-il par ailleurs.  « Cela suffit », scande ce dernier qui précise que «nous ne sommes pas l’arme de l’Occident » et qu’ «il est temps que nous retrouvions notre dignité nationale. Pour le leader de Mom sa rew, «ce que fait Macky Sall est une honte pour le Sénégal et pour tous les Sénégalais». C’est ainsi qu’indique-t-il au micro de Walf tv: «Nous allons appeler à une marche de protestation contre cette décision-là».
 


Mercredi 6 Mai 2015 - 21:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter