Vers une marche des journalistes et travailleurs du groupe Walfadjri

Quatre jours après la fermeture de la télévision et de la radio du groupe Walfadjri, les travailleurs de ce groupe de presse se sont réunis ce lundi et ont pris fait et cause pour leur direction dans le litige qui l’oppose au Bureau Sénégalais des Droits d’Auteurs (BSDA). A cet effet, les agents du groupe Walfadjri ont décidé de battre le macadam pour s’insurger contre la fermeture d’une partie de leurs médias.



Vers une marche des journalistes et travailleurs du groupe Walfadjri
Les journalistes du groupe Walfadjri ainsi que l’autre partie du personnel ont décidé d’organiser une marche de protestation contre la fermeture de la radio et de la télévision. Ils se sont réunis ce lundi 31 août en assemblée générale pour déterminer l’attitude à tenir face au litige entre leur groupe et le Bureau Sénégalais des Droits d’Auteurs (BSDA) qui a conduit à la fermeture de leurs lieux de travail
Cette rencontre a été l’occasion pour les journalistes, techniciens et autres membres du personnel de prendre à l’unanimité sous la houlette de la direction du groupe, une décision d’organiser une marche très prochainement contre la décision de la BSDA.

Avant les débats, le Président Directeur Général Sidy Lamine Niasse a eu, ainsi, à faire la genèse de l’affaire et à présenter, à l’Assemblée, les documents qui y sont relatifs, avant de se retirer.
Les discussions qui ont précédés l’intervention du Président du Groupe Walfadjri ont permis aux travailleurs de se prononcer. Au cours des échanges, ils se sont déclarés à l’unanime, plus que jamais solidaires au combat que mène la direction générale dans ce litige qui l’oppose à la BSDA.
Ils ont demandé à ce que Walf TV et Walf FM soient rapidement rétablies dans leurs droits pour commencer à émettre et à diffuser leurs programmes, ainsi que les deux autres radios thématiques Walf2 (religion) et Walf 3 (musique).

Sur leur exposé, ces travailleurs ont laissé entendre que la décision de la BSDA d’interrompre les activités du Groupe Walfadjri est plus que jamais illégale.

Selon eux, «l’ordonnance du juge des référés qu’il rappelle pour motiver son action ne lui donne pas du tout le droit de procéder à la fermeture de la télévision (Walf Tv) de la radio d’informations générales (Walf Fm) et des deux radios thématiques (Walf 2 pour la religion et Walf 3 pour la musique) du Groupe Walfadjri».

Pape Diattao Badji

Mardi 1 Septembre 2009 - 12:57




1.Posté par badou le 09/12/2009 15:51
aidez moi à avoir le numero de call de oumar ngingue c'est un journaliste qui m'inpier beaucuop dans ce metier

2.Posté par badou le 09/12/2009 15:52
aidez moi à avoir le numero de call de oumar ngingue c'est un journaliste qui m'inspire beaucoup dans ce metier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter