Volte-face en Gambie: le Sénégal met en garde Jammeh et exige une transmission pacifique du pouvoir à Barrow

D’un ton ferme, le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Mankeur Ndiaye a donné la position du gouvernement sur la situation qui sévit actuellement en Gambie, avec le revirement de Jammeh qui vient de refuser les résultats des urnes une semaine après avoir reconnu sa défaite. Le Sénégal met solennellement en garde Yaya Jammeh et l’invite à quitter le pouvoir le moment venu en assurant une transmission pacifique du pouvoir.



Volte-face en Gambie: le Sénégal met en garde Jammeh et exige une transmission pacifique du pouvoir à Barrow
Le gouvernement du Sénégal vient de se prononcer sur la situation en Gambie ou le président sortant Yaya Jammeh a fait une volte-face, en refusant de reconnaitre les résultats des élections présidentielles du 1er décembre.

Par la voix du ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, « le Sénégal a demandé solennellement à Yahya Jammeh de quitter le pouvoir à la fin de ce mois et d’assurer la sécurité du président élu, Adama Barrow en assurant une transmission pacifique du pouvoir au président démocratiquement élu par le peuple gambien. Le Sénégal a mis aussi en garde le gouvernement de Yahya Jammeh contre toute atteinte dont pourrait être victimes les Sénégalais et leurs intérêts.


Samedi 10 Décembre 2016 - 08:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter