Wade déclare la guerre à Macky et exhibe les actes de création, de versement, décrets et permis

Abdoulaye Wade était pressé qu’Aliou Sall contre attaque par voie judiciaire pour le démonter et exhiber toute la documentation sur le “deal du pétrole”. En conférence de presse, il a montré une batterie de documents relatifs aux actes de création de société Petro Team dont la mère serait Petro Team Limited logée aux Iles Caïmans. Des actes de versements et de souscription ont été aussi brandis devant les médias. L’ancien président de la République du Sénégal a retracé le “labyrinthe” emprunté de Petro Team Limited à Petro Team Senegal avec des actes notariés. Des décrets et rapports de présentés par le ministre Aly Ngouille Ndiaye ont été relevés et portés en épingle par Wade. Il s’est, par conséquent, demandé: “de quel droit Macky Sall donne t-il des permis d’exploitation de pétrole à son frère? Aliou Sa se retrouve avec 30% du pétrole sénégalais et ce sont des actes notariés”.



La sommation interpellative servie par le frère du président de la République, Aliou Sall a donné l’effet d’une bombe à fragmentation. En effet, elle a poussé l’ancien chef de l’Etat à faire un déballage sur la nature de la société qui unipersonnelle et appartiendrait entièrement au maire de Guédiawaye qui, par ailleurs, représente Petro Team Limited domiciliée aux Iles Caïmans.

Dès l’entame de sa conférence de presse, Abdoulaye Wade a tenu à déclarer : «les explications de Aliou Sall sont tronquées. Il a laissé beaucoup de choses derrière sur cette société Petro Team. Une société off-shore domiciliée aux iles caïman qui s’appelle Petro Team limited existe. Elle (cette société) a donné un mandat à M. Aliou Sall pour créer au Sénégal une société de recherche et d’exploitation pétrolière sous le nom de “Petro Team Sénégal” Société anonyme unipersonnelle».
 
Tenant à la main les documents, il a expliqué : «ce que M. Sall a oublié de dire, de ce que j’ai appris de sa conférence de presse, c’est un chinois qui s’appelle Joon Wang Wang qui est unique actionnaire et directeur général. Il est seul dans sa société. Il a donné mandat, par un document ici présent, à M. Sall qui venait de créer une société au Sénégal. Il lui a demandé de créer une société de pétrole au Sénégal et de représenter M. Wang».

Et de préciser : «j’ai ici toutes les informations dont on a besoin sur la société des iles caïmans et le mandat qu’il a donné à Aliou Sall lequel a créé la filiale au Sénégal avec un capital de 10 millions de francs CFA.  C’est aussi une société unipersonnelle avec un administrateur unique». D’un ton ironique, «une seule personne a tenu une assemblée générale. J’ai tous ces documents à mettre à votre disposition».
 

Une société à tiroir qui navigue entre différents pays

La Société Petro Team a transité par beaucoup de pays selon le secrétaire général national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Se référant aux statuts de la société Petro Team Senegal, il a souligné «des pouvoirs qui ont été confectionnés par le consul de Singapour. Il important de mentionner le nombre de pays cette entreprise a parcouru. Ils ont parlé des iles Caïmans, des iles Britanniques et de Singapour».

Revenant sur les déclarations de M. Aliou Sall, il a avancé : «Il avait déclaré qu’il n’était que gérant, mais les statuts indiquent qu’il est l’unique propriétaire».

Après les statuts, il a déniché une déclaration de souscription «J’ai encore une déclaration de souscription et de versement. C’est toujours Aliou Sall qui agissant comme mandataire de la société Petro Team Limited Senegal verse les 50.000 dollars. La déclaration a été établie par acte notarié». Des Décrets et rapports de présentation de ministre Aly Ngouille Ndiaye et les permis sont aussi exhibés. «Le décret n° 687 concernant St louis off-shore profond, le décret dit que le permis a donné à deux sociétés Petro Team Limited. On remonte toujours à Petro team limited mais on redescend telle une balançoire».
 
Abdoulaye Wade de s’interroger : «de quel droit Macky Sall donne t-il des permis d’exploitation de pétrole à son frère?». Et de révéler encore : «le grand financier qui est derrière Pétro Team est M. Franck Timis. Il était venu me voir pour des permis mais, on n’était pas d’accord sur les termes. Il voulait acheter le site entre la Guinée Bissau et le Sénégal et on n’était pas d’accord. C’est un homme d’affaire, un pétrolier qui a des affaires, des capitaux partout.  Il a 60% du capital, on ne peut rien lui reprocher. M. Sall met la main sur nos ressources sous sol, il n’y a pas droit c’est du vol, en l’espèce il a la complicité de son frère qui a donné le titre pour aller chercher ce pétrole».

"Trop de dissimulation laisse penser qu’il y a quelque chose qui n’est pas normal", conclut-il.
 


Vendredi 28 Novembre 2014 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter