Wade n'a pas dit son dernier mot: Il prépare son plan de riposte



L’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade n’a pas encore dit son dernier mot. Après l’interdiction de manifestation à la place de l’Obélisque le Samedi 23 août dernier, Wade opte pour la radicalisation face à un régime qui lui prive ses libertés. C’est dans cette perspective qu’il a décidé d’installer des comités pour préparer son plan de riposte. Il a demandé au coordonnateur du Front pour la Défense de la République Mamadou Diop Decroix de sillonner les quartiers pour le montage des cellules. En effet, Me Wade est déterminé à tenir tête son successeur. L’interdiction de manifester à la place de l’obélisque a été pour lui une menace ,ce qui fait qu’il a tenu à ne pas respecter l’arrêté préfectoral. Heureusement le fils du khalife général des mourides a joué les médiations pour qu'il revienne à de meilleurs sentiments.


Pour rappel le président Wade n’a toujours pas rendu visite à son fils Karim qui est en prison depuis le 17 avril 2013, pour autant il promet la vie dure à Macky Sall, qui selon lui s’acharne sur son fils et les dignitaires de son régime. Les libéraux exigent la fin des poursuites qualifiées d’harcèlement politique et de tentative de liquidation de l’adversaire livre "LA Tribune". 


Vendredi 29 Août 2014 - 13:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter