Walfadjri fermé par le BSDA : Sidy Lamine Niasse accuse l’Etat

Le groupe de presse Walfadjri est délesté de sa télévision et de sa radio. Ces deux médias ont été coupés ce jeudi 27 août à 6h du matin par la police à la suite du litige qui l’oppose au Bureau Sénégalais des Droits d’Auteur (BSDA). Les policiers ont démonté et saisi du matériel technique à l’immeuble Djily Mbaye où sont perchés leurs émetteurs mais aussi dans leurs studios.



Le président du groupe de presse Walfadjri Sidy Lamine Niasse
Le président du groupe de presse Walfadjri Sidy Lamine Niasse
Le Président Directeur Général du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niasse est enragé. Il a révélé que son problème avec le BSDA est encore pendant devant la justice et que ce n’est pas encore définitivement tranché. Alors, il ne comprend pas, selon lui, sur quelle base la police est venue fermer sa radio et sa télévision. «Il y a une main de l’Etat qui a toujours voulu fermer Walfadjri. C’est lui qui détient la force publique, il y a que lui qui a ce pouvoir là. Il ne l’a fait sur aucune base légale», a-t-il fulminé.

Le patron du groupe Walfadjri a, par ailleurs, estimé que «ce n’est pas le BSDA, c’est le gouvernement sénégalais qui a décidé d’arrêter Walfadjri et que c’est une décision politique». Il a, à cet effet, précisé : «nous sommes dans un pays de droit, on s’attendait à ce que l’Etat nous sécurise, mais si ce n’est pas le cas, nous sommes dans un jungle».

Le Président du Conseil d’Administration (PCA) du BSDA a regretté le fait que Sidy Lamine Niasse ne leur ait pas donné le choix. Il a, ainsi, tenu à souligner à travers les ondes de la RFM qu’une ordonnance de fermeture de la radio et de la télévision lui a été signifiée le 6 août. Cette ordonnance a été notifiée au patron de Walfadjri le 11 août. Si l’affaire était encore devant la justice, il n’y aurait pas cette ordonnance». Aziz Dieng a rétorqué à Sidy Lamine Niasse qu’il n’y a pas du tout une once politique. «Au lieu de se mettre en règle, Walfadjri a décidé de boycotter la musique nationale en mettant de la musique étrangère alors que le BSDA protège aussi bien les œuvres nationales qu’étrangères au Sénégal.


Jeudi 27 Août 2009 - 09:29




1.Posté par kane le 29/08/2009 16:08
g entendu lanouvelle mais cest pas grave du courage
moi aussi ca m fait mal parce k g ete journaliste dan votre tele
bonne chance

2.Posté par Dada Guèye le 30/08/2009 22:42
c'est une nouvelle qui m'as frappé au coeur car walt tv est ma télé préfèrée c'est elle qui nous montre réellement ce que les sénégalais sont entrain de vivre

3.Posté par lamine le 01/09/2009 11:38
c'est une nouvelle qui a surpris plus d'un car walf faisait la fierté des populations.en plus walf était le seul lieu de communication entre le pouvoir public et la population.quoiqu'il advienne on devrait trouver une solution pour que la radio et la télévision recommencent a émettre dans les plus brefs délais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter