Yaye Fatou Diagne –Bokk Guiss Guiss : "Le Premier ministre ne doit pas militer à l’APR"

La décision du premier ministre, Abdoul Mbaye, de militer à l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir), ne fait pas bonne presse dans la sphère politique de la coalition Bokk Guiss Guiss. La présidente du mouvement des femmes du front des alliances patriotiques se dit révolté par cette décision du PM.



Yaye Fatou Diagne –Bokk Guiss Guiss : "Le Premier ministre ne doit pas militer à l’APR"
Selon Yaye Fatou Diagne, c’est moralement inacceptable. « Moralement, Abdoul Mbaye n’a pas le droit de le faire », soutient, Yaye Fatou Diagne dans le journal  « La Tribune ».

Pour elle (Yaye Fatou Diagne), « notre pays était dans un tourbillon. Et lors de l’élection présidentielle, la plupart des Sénégalais s’étaient engagés et avaient montré leur position. Notre actuel Premier ministre avait choisi de rester apolitique dans son coin. Il a suffi qu’on le nomme premier ministre pour que monsieur dise qu’il s’intéresse à l’APR. Je pense qu’on ne l’a pas nommé pour qu’il milite activement à l’APR. Il doit plutôt s’activer à régler nos problèmes », dénonce Mme Ahmed Khalifa Niasse.

Plus dans les colonnes du même journal, elle ajoute : « Ce sont les assises qui ont facilité la coalition pour élire Macky Sall. Elle ont même demandé au président de démissionner de son parti. Non seulement il n’a encore rien dit sur le fait qu’il est toujours président de l’APR contrairement aux assises, son premier ministre dit qu’il va militer à l’APR. On va vers quoi ? On aura un comité directeur de l’APR au conseil des ministre ».

Pour l’heure, tous les actes des hommes du régime Macky Sall sont tournés au peigne fin. Et les populations et les politiques, tout le monde joue à la sentinelle.


Jeudi 24 Mai 2012 - 18:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter