Yémen: al-Qaïda riposte et lance une attaque meurtrière contre l’armée

Al-Qaïda au Yémen a lancé dimanche 11 mai une attaque contre l'armée dans le sud-est du pays, tuant douze militaires, après avoir tenté plus tôt à Sanaa de prendre d'assaut un point de contrôle proche du palais présidentiel.



Des soldats yéménites patrouillent à bord d'un véhicule dans les rues de Sanaa, le 11 mai 2014.
Des soldats yéménites patrouillent à bord d'un véhicule dans les rues de Sanaa, le 11 mai 2014.

L'armée yéménite a lancé une offensive contre al-Qaïda le 29 avril  dernier. Elle a réussi depuis à reprendre le contrôle de plusieurs villes et villages dans les provinces du sud du pays, notamment dans les provinces de Chabwa et d'Abyane.

Riposte d'al-Qaïda :douze militaires ont été tués et douze autres blessés lorsqu'un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée à l'entrée du camp de la police militaire à Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout. Une partie du bâtiment s'est effondrée également sous l'effet de la déflagration.

Quelques heures avant, al-Qaïda avait lancé un assaut contre un point de contrôle à 700 mètres seulement du palais présidentiel à Sanaa, la capitale. Le deuxième en trois jours. Les trois assaillants ont été tués.

Un responsable yéménite affirme que « des centaines de membres d'al-Qaïda ont été tués ou blessés » dans l'offensive de l'armée. Selon lui, les fiefs d'al-Qaïda à Chabwa et Abyane ont été « totalement rayés de la carte », ajoutant : « nous avons saisi des stocks d'armes, des équipements et du matériel qui sert à la fabrication d'explosifs pour préparer des voitures piégées. »

Reste que les militants d'al-Qaïda dans cette région se sont dispersés dans les montagnes d'où il sera très difficile de les y déloger.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 12 Mai 2014 - 00:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter