Yoro Dia sur la sortie du dictateur Gambien: «Le Sénégal doit montrer à Yaya Jammeh...»

Le journaliste et analyste politique, Yoro Dia estime qu’il est indispensable de préparer Fodé Kaba 3. Une opération qui consiste, selon le politologue, à aider les Gambiens à se débarrasser de Yaya Jammeh.



Pour mettre fin aux dérives du Président gambiens, le journaliste et analyste politique Yoro Dia dit être choqué par la déclaration et le manque de retenue de Yaya Jammeh. «Mais ça ne m’étonne pas. Si vous suivez mes sorties sur lui, je me suis fait une religion sur ce dirigeant. J’ai toujours dit que dans nos rapports avec la Gambie, le Sénégal se couvre de manière permanente de déshonneur », dit-il. Avant de rappeler qu’ «En 1938, quand les démocraties occidentales ont signé les accords de Munich pour éviter la guerre avec Hitler, le premier ministre anglais, Winston Churchill, a dit : entre la guerre et le déshonneur, ils ont choisi le dernier mais ils auront la guerre. Avec Yaya Jammeh, c’est exactement la même chose. Entre le déshonneur et acheter la paix avec lui, depuis Abdou Diouf, le Sénégal a choisi de se déshonorer. Nous l’avons en permanence et nous n’avons pas la paix en Casamance. Donc pour avoir la paix en Casamance, le Sénégal se couvre de déshonneur en permanence et on n’a pas ce qu’on attend». 


«L’autre élément qu’il faut noter, c’est la cécité stratégique de nos dirigeants. Aujourd’hui, Yaya Jammeh est parvenu de façon incroyable à nous faire croire qu’il est indispensable à toute résolution de la crise casamançaise alors que c’est l’inverse», ajoute-t-il. Pour Yoro Dia, «il suffit de regarder une carte pour constater que la Gambie est un bantoustan à l’intérieur du Sénégal. Nous, on peut se passer de la Gambie ; par contre, le pays de Jammeh a besoin du Sénégal pour exister…». Interrogé sur l’attitude de nos dirigeants vis-à-vis de la Gambie lors de l’entretien avec « Enquête », le politologue a souligné que: «Ce qu’il a dit sur Wade, c’est inacceptable. Wade n’est plus au pouvoir, mais Macky doit lui faire savoir que c’est inadmissible. Le fait qu’il dise que le président Sall est au solde des occidentaux, c’est inacceptable et il faut que le Sénégal lui fasse. Savoir que trop c’est trop ! Jusqu’à quand on va  accepter qu’un bouffon comme ça insulte copieusement les présidents du Sénégal ? Pour mettre fin aux dérives de Jammeh, je suis de ceux qui pensent que l’opération ‘’Fodé Kaba 3’’ est indispensable. Il faut faire savoir à Yaya Jammeh que nous sommes un peuple démocratique et lui, c’est une dictature  et que le Sénégal ne se privera d’aucun moyen pour faire revenir la Gambie dans la voix de la Démocratie». 


L’ancien ambassadeur du Sénégal en Gambie s’est lui aussi prononcé sur la question. Selon Ndiouga Ndiaye, «les attaques de Yaya Jammeh contre ses homologues sénégalais ne cachent rien d’autre qu’une mauvaise volonté sur la réalisation du pont de passage ». Sur les rapports de forces entre les deux pays, l’ex-ambassadeur est catégorique : « Si le Sénégal veut asphyxier son voisin économiquement ou le déstabiliser, Jammeh n’y pourra rien. 


Samedi 14 Novembre 2015 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter