Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vaccinés puis infectés par la covid-19 : Dr Mamadou Ndiaye apporte des éclairages



Vaccinés puis infectés par la covid-19 : Dr Mamadou Ndiaye apporte des éclairages
La vaccination à elle seule ne suffit pas pour se protéger contre la covid-19. Le cas du ministre de la Justice peut en témoigner. Me Malick Sall a annoncé jeudi être atteint de la maladie, malgré sa vaccination. Une occasion pour le Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention de lever toute équivoque.

Dr Mamadou Ndiaye, Directeur de la Prévention, a d’emblée rappelé dans L’Observateur,  l'intérêt de la vaccination dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. De son avis, la vaccination est une partie extrêmement importante de la lutte, mais il faut la compléter avec le respect des mesures barrières.

«Aucun vaccin n'est efficace à 100%. Donc, si on vous dit qu'un vaccin est efficace à 80%, cela signifie qu'il y a 20% de personnes qui peuvent échapper à cette vaccination pour des raisons propres d'abord au vaccin, mais il y a également des raisons qui peuvent être propres à la vaccination. Parce que le vaccin, c'est depuis la conception jusqu'à l'administration. Si le vaccin me protège à 75 ou 80%, je porte le masque, je me lave les mains, je respecte la distanciation physique, donc les 25 ou 20% qui restent, j'essaie de les combler, et cela me permet d'échapper à la maladie. Quand on vous protège à près de 80% contre une maladie, on vous dit de continuer pour compléter cela avec les gestes barrières. C'est pour cela, nous disons aux gens : «vaccinez-vous et continuez à vous protéger», a-t-il expliqué.

Le vaccin, c'est justement pour éviter une épidémie. Il n'y a rien d'anodin à ce qu'une personne déjà vaccinée attrape après, le Coronavirus. «C'est un fait scientifique normal et banal. Il n'y a rien d'étonnant, il n'y a rien d'extraordinaire, il n'y a rien qui n'est pas scientifique sur le fait qu'une personne soit vaccinée et qu'elle puisse après, développer la maladie», affirme le directeur de la Prévention au bout du fil.
 
le vaccin permet d'éviter les formes graves

Toutefois, le vaccin permet d'éviter les formes graves à la personne qui contracte la maladie. Il serait étonnant, selon Dr Mamadou Ndiaye, de voir une personne vaccinée et atteinte du Covid-19, développer des formes graves de la maladie.

«Ces personnes qui ont eu à recevoir leur dose de vaccin et ont eu la maladie après, je ne les ai pas vues mais sûrement, elles n'ont pas fait de formes graves. Cela veut dire qu'on est toujours dans ce qui est arrêté scientifiquement. Donc, la vaccination est une arme extrêmement bonne par rapport à la lutte contre la maladie. Le vaccin protège avec une certaine efficacité contre la maladie, contre ses formes graves».

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 30 Juillet 2021 - 11:15


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter