Accords de pêche ave l'UE : « Scandale, amateurisme et piètre négociateur du régime Macky » selon Rewmi



Accords de pêche ave l'UE : « Scandale, amateurisme et piètre négociateur du régime Macky » selon Rewmi

Apres les attaques de l'Ong Greenpeace, sur les accords de pêche signée par le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, Ali El Haïdar, avec l'Union Européenne, l'escalade continue. C'est autour des camarades d'Idrissa Séck de soutenir que « cet accord va fragiliser notre économie déjà mal en point ».


« Le montant dérisoire de la compensation financière révèle la facette de piètre négociateur de ce régime prêt à brader la dignité et les ressources d'une bonne partie de notre peuple », lance le parti Rewmi d'Idrissa Seck.


Ce nouvel accord de pêche et son protocole signés entre le Sénégal et l'Union européenne, permettent à 38 navires européens d'accéder aux ressources halieutiques du Sénégal pour une compensation totale de 13 930 000 € (9 137 481 010 FCFA) sur une période de cinq ans. Pour Idrissa Seck et ses camarades, « c'est un scandale qui révèle l'amateurisme du régime de Macky Sall qui peine à satisfaire les préoccupations essentielles des Sénégalais ».


Selon les membres du parti de « Rewmi », cet accord est inopportun et il est signé où le secteur stratégique de la pêche, grand pourvoyeur d'emploi, de revenus et de produits alimentaire..., est gravement sinistré.


Bien que le ministre Ali El Haïdar ait soutenu qu'il n'a fait que régulariser une situation anormale avec l'UE, les Réwmistes crient au « pillage éhonté des ressources halieutiques par des navires étrangers ». Sur cette base, les anciens alliés du président de la République interpellent le Parlement à prendre ses responsabilités et à ne pas ratifier cet accord.



Lundi 5 Mai 2014 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter