Céline Dion, en larmes : 'René ne peut pas utiliser sa bouche... Il a un tube'

Juillet 2014, Céline Dion met sa carrière entre parenthèses pour prendre soin de René Angélil, qui se remet doucement d'un cancer de la gorge. Alors qu'en coulisses s'opère un renouvellement artistique qui passe mal, la star vient d'annoncer son retour sur scène à Las Vegas pour fin août. Pour la première fois depuis des mois, elle se confie face caméra. Dans un premier extrait bouleversant de l'interview qu'elle a accordée à Deborah Roberts pour Good Morning America, elle fond en larmes..



Oui, elle a mis sa carrière entre parenthèses pour soigner l'homme qu'elle aime. Qui n'aurait pas fait la même chose ? "Oh, voyons ! Les fans savent que je suis un livre ouvert, confie Céline Dion en essuyant une larme. Je chante. C'est la seule chose que je sais faire." Mais avant d'envisager son retour, il fallait prendre soin de René Angélil, lequel a assisté à l'enregistrement de cette interview à Las Vegas, ce qui est une bonne indication de sa forme. Opéré à Noël 2013, il a subi une ablation d'une tumeur cancéreuse dans la gorge. Une gorge qu'il faut rééduquer, sans compter une rechute fin 2014. Le chemin est long et douloureux comme le raconte la chanteuse, encore très émue : "Il ne peut pas utiliser sa bouche. Il ne peut pas manger. Donc je le nourris. Il a un tube. Je dois le nourrir trois fois par jour. Je le fais moi-même. Je nourris mon mari et mes enfants", glisse-t-elle avec un sourire et une pensée pour les jumeaux, Nelson et Eddy (4 ans), et leur grand frère, René-Charles (14 ans).

 

Loin d'être désespérée, la star ajoute tout simplement : "Nous avons choisi la vie." En juillet dernier, dans une grande interview  accordée à son amie Julie Snyder  pour Paris Match, Céline Dion faisait cette touchante constatation : "René est bien et n'est plus en danger. Et je sais que son bonheur est ici, près de nous. Cette épreuve nous a encore rapprochés. Nous sommes plus amoureux que jamais."


purepeople.com

Mercredi 25 Mars 2015 - 17:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter