De gros nuages sur le FESMAN



Le Logo du FESMAN qui pourrait être rangé dans les placards
Le Logo du FESMAN qui pourrait être rangé dans les placards
La tenue du Festival Mondial des Arts Nègres (FESMAN) est plus que jamais hypothétique. Des conseillers du chef de l’Etat et plusieurs acteurs culturels du Sénégal ont conseillé au président de la République, Abdoulaye Wade le report de la troisième édition du FESMAN. Des USA où il se trouve en compagnie du Ministre d’Etat auprès du chef de l’Etat chargé de la coordination du FESMAN, Mame Birame Diouf, le protecteur des arts et des lettres aurait demandé un délai de 15 jours pour donner un avis sur la question. Il s’est exprimé sur l’éventualité de ce report lors d’une conférence de presse tenu aux USA ce mardi 15 juillet. Ainsi au lieu du 8 au 14 décembre 2009, le Festival Mondial des Arts nègres pourrait se tenir en 2010, en 2011 ou en 2012. Personne ne peut s’accorder ou s’avancer sur une date précise hormis le président de la République.

Avant ces informations officieuses sur le report du FESMAN, des voix se sont élevées pour réclamer le report et dénoncer les lenteurs et des failles de l’organisation. Ely Charles Maureau ainsi d’acteurs culturels ont toujours attiré l’attention des sénégalais et des autorités sur le fait que rien n’est encore prêt et que cela balbutie terriblement.

En revanche, il faut signaler que cette information sur le report du FESMAN a été démentie par le ministre de la Culture. Le ministre de la Communication, Moustapha Guirassy a indiqué que «jusqu’à la date d’aujourd’hui, aucune demande ou proposition de report émanant du chef de l’Etat ou d’une quelconque instance du Comité d’organisation du FESMAN n’a encore été enregistrée». Il a ajouté que «Nous pensons que ces informations procèdent de tentatives de pression sur le Sénégal de la part de certaines composantes de la diaspora et du pays pour faire reporter ce festival afin de mieux se préparer».
«Le ministre de la Communication tient cependant à rassurer les amis de la diaspora et ces Sénégalais en question que le gouvernement, toujours soucieux de donner à ce FESMAN3 un cachet populaire et mondial, aura une oreille attentive à cette légitime préoccupation», a souligné la source,
Le Porte-parole du Gouvernement a tenu à informer l’opinion que si un report devait avoir lieu, il le sera, en toute indépendance et en toute souveraineté, par les voies les plus autorisées de la République du Sénégal qui abrite ce Troisième FESMAN.

Si ce report est confirmé, la troisième édition du FESNAM en sera à son troisième report. Auparavant, il était prévu en décembre 2006, mais depuis le début, d’indisponibilité en indisponibilité et de retard en retard dans les agendas et l’organisation, le FESMAN n’a pu se tenir. Et Dieu seul sait s'il va se tenir ou du moins sous le règne du président Abdoulaye Wade.

Pape Modou Lo

Mercredi 15 Juillet 2009 - 01:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter