Dernière minute: relaxe au bénéfice du doute pour les 7 handicapés



Le verdict est tombé dans l'affaire dite des sept (7) personnes handicapées arrêtées pour délit de mendicité. Le juge n'a pas suivi le réquisitoire du Procureur de la République demandant dix (10) jours d'emprisonnement ferme. 

Le juge n'a pas eu la main lourde car les six (6) personnes handicapées bénéficient de la relaxe au bénéfice du doute. Mieux, pour le vieux Mamadou SY et Sokhna Kébé, c'est tout simplement "le renvoi aux fins de la poursuite". 

La diatribe de la défense contre la loi interdisant la mendicité est peut être passée par là. 


Mercredi 27 Juillet 2016 - 16:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter