Diffusion en boucle des propos de Cheikh Bethio Thoune sur la RTS : Seydou Guèye rappelle Babacar Diagne à l’ordre

Seydou Guèye, porte-parole de l’ « Alliance pour la République (Apr) » dénonce le fait que Babacar Diagne, directeur général de la RTS, passe en bouc les propos de Cheikh Bethio Thioune qui lance une consigne de vote à ses talibés et sympathisants en faveur du président sortant Me Abdoulaye Wade.



Diffusion en boucle des propos de Cheikh Bethio Thoune sur la RTS : Seydou Guèye rappelle Babacar Diagne à l’ordre
« C’est honteux, inadmissible et inacceptable. Nous sommes en campagne électorale, les médias publiques sont sous l’autorité du CNRA (Conseil national de la régularité de l’audivisuel). A la première diffusion, nous avions saisis le CNRA par un courrier que lui avions transmis pour rappeler la RTS à l’ordre, ensuite pour nous accorder un temps d’antenne puisqu’il est inacceptable qu’une propagande aussi éhontée que le pouvoir se livre avec la complicité de la RTS, il est inacceptable qu’on fasse des choses comme ça dans notre pays », martèle Seydou Guèye sur les ondes de la radio locale « RFM ».

« Il est d’autant plus inadmissible surtout ça porte sur une matière très sensible dans notre pays, qui sont des questions de la religion, les confréries. Je pense que c’est manquer de respect au Sénégal et aux Sénégalais », a-t-il dit.

En ce qui concerne la prise de contact avec le directeur général de la RTS, le chargé de communication de l’Apr répond : « On n’a jamais parlé avec Babacar Diagne, on n’a plutôt pris contacté avec le CNRA. Tout ce qu’il raconte c’est du pur mensonge. Je pense que Babacar Diagne doit revenir à la raison. Son rôle n’est pas de prendre position en faveur de Me Abdoulaye Wade, quel que soit par ailleurs son intérêt de rester en poste au-delà du délai légale, nous ne saurions accepter qu’on sacrifie la stabilité du Sénégal sur le dos d’intérêt crypto-personnel ».

Pour lui, « il faut qu’on trouve un moyen d’arrêter ça, parce que c’est une mascarade. Ce n’est pas possible en démocratie de s’approprier des médias publics » souligne Seydou Guèye, porte-parole de l’ « Alliance pour la République (Apr) » du candidat Macky Sall, arrivé deuxième au premier tour de la présidentielle de 2012, tenu dimanche 26 février dernier.


Lundi 5 Mars 2012 - 11:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter