« Doing business »: De la 178e place sur 189 pays en 2013, comment le régime Sall compte remonter ?



 Le ton avait été donné par le président, Macky Sall lui-même qui, pas du tout content du rapport « Doing business » 2013 classant les pays en matière d’environnement des affaires, avait en conseil des ministres tenu en début mai, demandé au gouvernement de finaliser tous les textes législatifs et réglementaires requis, pour l’amélioration significative et visible de l’environnement des affaires au Sénégal. Ce, en vue du prochain rapport. Faisant l’état des lieux sur lesdites mesures, le ministre de la Promotion des investissements et Partenariats d’indiquer : « Si nous étions dans une économie fermée, nous pourrions espérer progresser de vingt places dans le classement « Doing business » 2015, après toutes les réformes réalisées. Toutefois, on espère gagner dix places ».


Diène Farba Sarr qui s’est exprimé lors de la cérémonie officielle de lancement de la communication sur les mesures d’amélioration de l’environnement des affaires de poursuivre qu’ «après la publication du dernier rapport « Doing business » en octobre 2013, le Premier ministre a engagé le gouvernement sur 21 mesures de réformes pour l’amélioration du climat des affaires. Aujourd’hui, sur ces 21 mesures, seule la baisse de l’impôt pour les Petites e Moyennes Entreprises (PME) est différée du fait de son impact budgétaire ». C’est ainsi que durant cette période, assure-t-il, « quatre lois, cinq décrets et sept arrêtés ministériels ont été adoptés suite aux différentes rencontres, séances de travail et réunions. C’est dire à quel point, l’intensité des réformes et de l’engagement des administrations ont été importants » à travers ce vaste programme sur lequel, conclut la tutelle, il s’agit de « hisser le Sénégal parmi les plus attractifs d’Afrique à l’horizon 2015, rehausser rapidement l’attraction par un meilleur classement dans les notations internationales… ».


En ce qui concerne le rapport 2013, la bombe est lâchée le 29 octobre dernier par Pressafrik.com. De la 149e place lors du dernier rapport sur le classement mondial des pays en matière d’environnement des affaires, le Sénégal a régressé de 29 points pour se classer à la 178e place sur 189 pays derrière le Rwanda, le Ghana, la Côte d’ivoire, le Burkina Faso et même par la Gambie et la Guinée. Se prononçant deux (2) jours plus tard sur la question, le président Sall de dire que « ce qui a été noté est aux antipodes des ambitions que j’ai pour ce pays…Les dernières mesures d’amélioration du climat des affaires durant le troisième trimestre de l’année 2013 n’ont pas été prises en compte dans le classement Doing Business 2014… ».


Samedi 31 Mai 2014 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter