Ebola, nouveau foyer en Guinée

Un nouveau foyer de la fièvre Ebola s’est déclaré à Dalaba, une localité située à environ 400 km au sud de Conakry, la capitale guinéenne. Au moins 3 cas sont confirmés dont au moins 2 décès.
Le premier décès est survenu le 11 septembre. Il s’agit d’un marchand de cola d’une quarantaine d’années qui partait régulièrement en Sierra Leone y faire des achats et les revendre à Dalaba, une ville de moyenne Guinée située dans le massif montagneux du Fouta-Djalon.



Le président guinéen appelle la communauté internationale à se mobiliser contre l'épidémie
Le président guinéen appelle la communauté internationale à se mobiliser contre l'épidémie
 
Propagation du virus
La maison de Miriam Makeba
 
La chanteuse sud-africaine a vécu 10 ans en exile à Dalaba.
Une quarantaine de contacts avect les patients ont été recensés.
Le docteur Sakoba Keita, coordonnateur national de la lutte contre le virus Ebola, admet que le système de riposte contre la maladie est “insuffisant”, évoquant un manque de techniciens et d’experts compétent.
Une équipe mixte du ministère de la santé de l’OMS et du CDC s’est rendue lundi à Dalaba "pour pouvoir recenser les contacts et prendre en charge les cas suspects", a-t-il néanmoins déclaré.
Mobilisation internationale
Sur les 33 préfectures de la Guinée, 17 sont maintenant touchées par le virus. Une épidémie qui a fait plus de 630 décès sur 960 cas signalés.
Cette avancée dans la propagation du virus intervient alors que le président guinéen, Alpha Condé, est à New York pour plaider en faveur des engagements internationaux dans la lutte contre Ebola.
Il entend accélérer la mise en œuvre de la résolution 2176 du Conseil de sécurité qui appelle à une mobilisation internationale sans précédent contre l'épidémie.
Les Etats membres de l'Onu à l'initiative des Etats Unis vont à nouveau se réunir mercredi pour discuter des moyens à utiliser contre la propagation du virus mortel.


Mardi 23 Septembre 2014 - 14:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter