Ebola, s’unir pour remporter le combat

Dans un communiqué mardi soir, la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a exhorté la communauté internationale à redoubler ses efforts pour combattre l’épidémie du virus Ebola.



La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a remercié les partenaires dela lutte contre Ebola
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a remercié les partenaires dela lutte contre Ebola

Cette déclaration intervient "à un moment significatif dans la bataille contre Ebola", a affirmé la présidente, évoquant "la terrible tragédie" qui sévit au Liberia depuis mars dernier, en Sierra Leone et en Guinée depuis décembre 2013.

Un jour avant, en effet, les autorités américaines avaient annoncé l’envoi d'une force militaire composée de 3 000 soldats tandis que de son côté, l'ONU avait lancé un appel de fonds de 1 milliards de dollars pour lutter contre l’épidémie mortelle.

Outre la communauté internationale, la présidente libérienne a lancé un appel aux citoyens libériens car "chacun doit être tenu responsable de ses actions car les actes de chaque individu ont une incidence sur la santé de tous".Elle a également tenu à remercier "le président Obama et les citoyens américains", pour leurs efforts, ajoutant qu’elle espérait que d’autres dirigeants se joignent à la lutte "pour éradiquer l’épidémie […] et remporter cette victoire".

Mobilisation généralePar ailleurs, la mobilisation se poursuit au niveau mondial.

Les premiers centres de traitements construits par les Américains devraient voir le jour d'ici quelques semaines.

L'Australie a annoncé avoir débloqué 6,4 millions de dollars tandis que l'Allemagne envisage la construction d'un hôpital mobile et d’œuvrer à faciliter le transport aérien.

La Chine de son côté a annoncé l’envoi d’une équipe de 59 experts en Sierra Leone pour améliorer les tests en laboratoire.

En outre, anticipant une crise socio-économique, le Fonds monétaire international (FMI) a proposé d'augmenter le soutien financier à la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone à hauteur de 127 millions de dollars.

Les scientifiques espèrent que les essais cliniques du vaccin expérimental contre Ebola seront terminés d'ici fin 2014.

Au Liberia, le nombre de personnes touchées par l’épidémie est décourageant :

Sur 2 535 cas (confirmés, probables et suspectés), 1 328 décès172 travailleurs de santé touchés, dont 82 décès100 orphelins depuis le début de l’épidémie.


BBC Afrique

Jeudi 18 Septembre 2014 - 19:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter