Fleuve Gambie: le monstre de Gouloumou tue à nouveau

Le nombre de victimes causé par l’hippopotame, qui sévit le long du fleuve Gambie est passé samedi dernier à 24. Sa dernière proie a fait les frais de la furie du féroce mammifère. Il s’agit d’un pêcheur malien, Mamadou Tanapo, affreusement tué par le monstre, qui lui a quasiment déchiqueté la cuisse gauche.



Il s’était déjà signalé dans la nuit du lundi au mardi de la semaine dernière. L’hippopotame de Gouloumbou dans la région de Tambacounda faisait ainsi une autre victime : un ressortissant malien qui pêchait dans les eaux du fleuve Gambie. Un autre pêcheur cette fois-ci encore d’origine malienne établi au village de Médina Afia dans la communauté rurale de Sinthiang Koundara a été tué samedi matin par l'animal. Mamoudou Tanako, âgé de 25 ans, s’était rendu aux environs de 8 heures au fleuve Gouloumbou pour déplier ses filets de pêche.

Mama Sanata, témoin oculaire révèle que « c’est au environ de 10 heures du matin samedi dernier que le drame est survenu. La victime Mamadou Tapano, se trouvait à bord de sa pirogue et tirer tranquillement sur son filet de pêche lorsqu'il a été surpris par le monstre, qui l'a déchiqueté à la cuisse gauche… ». Gravement blessé, le pêcheur a tenté de se sauver en s’agrippant sur les branches d’un arbre, avant de rendre l’âme. Selon le témoin dans les colonnes du journal l'"observateur", les éléments de la Sous-brigade de gendarmerie du poste de Manda Douane n'ont pas tardé à se rendre sur les lieux et la victime a été même inhumé sur ordre du procureur. 






Lundi 12 Mai 2014 - 11:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter